•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plusieurs membres de l'entourage du vice-président américain ont la COVID-19

Mike Pence parle dehors devant un drapeau américain.

Le vice-président américain Mike Pence.

Photo : Associated Press / Gene J. Puskar

Radio-Canada

Le chef de cabinet du vice-président américain Mike Pence a été déclaré positif à la COVID-19 samedi, a indiqué un porte-parole. Des médias américains rapportent qu'il ne serait pas le seul, dans l'entourage de M. Pence, à avoir contracté la COVID-19.

Marc Short a été placé en quarantaine, a précisé dans un communiqué Devin O'Malley, le porte-parole du vice-président.

Plusieurs médias américains rapportent que d'autres personnes de l'entourage de M. Pence seraient contaminées. CNN rapporte que 5 membres de son personnel sont atteints de la COVID-19, alors que le New York Times parle d'au moins trois. « Ils ont peur », a rapporté une source à la chaîne de télévision, CNN.

Marty Obst, le conseiller politique du vice-président ferait partie des malades.

Les résultats de ces tests soulèvent de nouvelles questions sur les protocoles de sécurité à la Maison-Blanche, où les masques ne sont pas systématiquement portés.

Pas de quarantaine pour Pence

Le vice-président et son épouse ont subi samedi et dimanche des tests de dépistage qui se sont avérés négatifs, selon son équipe.

En accord avec les médecins de la Maison-Blanche, Mike Pence, qui fait campagne pour l'élection du 3 novembre, maintient son programme, selon la même source.

Le président Donald Trump lui-même a été hospitalisé pendant quelques jours en raison de la COVID-19, avant de guérir.

M. Trump avait minimisé la gravité de la crise sanitaire en appelant à la réouverture des commerces pour relancer l'économie.

Avec près de 89 000 nouveaux cas, les États-Unis ont enregistré samedi un nombre record de contaminations à la COVID-19 pour le deuxième jour d'affilée, selon des données actualisées en continu de l'Université Johns Hopkins.

Le pays compte près de 225 000 décès.

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !