•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle banque alimentaire pour les vétérans à Edmonton

Des vétérans masqués se tiennent à l'entrée d'une salle communautaire, sous les drapeaux du Canada, de l'OTAN et des Nations unies.

La banque alimentaire de l'Association des vétérans d'Edmonton a organisé un repas pour présenter ses services aux vétérans le 17 octobre.

Photo : Offerte par Bruce Given

Radio-Canada

Les vétérans d’Edmonton et leur famille ont maintenant accès à une nouvelle banque alimentaire à l’image de celle de Calgary.

Bien que l’inauguration aura lieu le 1er novembre, les portes de cette nouvelle banque alimentaire sont déjà grandes ouvertes pour accueillir les dons et les bénévoles, ainsi que soutenir les vétérans dans le besoin.

Le directeur des opérations, Bruce Given, croit qu’il est essentiel pour les anciens militaires d’avoir un groupe facilement reconnaissable vers lequel ils peuvent se tourner pour trouver de l’aide.

C’est difficile de laisser tomber son armure et de demander de l’aide, explique-t-il. C’est donc plus facile de compter sur des ressources auxquelles on peut s’identifier que d’aller en chercher à l’extérieur.

La banque alimentaire espère qu’un système de soutien géré par des vétérans en incitera d’autres à demander l’aide dont ils ont besoin.

L’organisme d’Edmonton appuie son espoir sur le succès de la banque alimentaire pour vétérans qui a ouvert ses portes à Calgary, en 2018.

En voyant les résultats obtenus à Calgary, le groupe a d’abord décidé de lancer quelques initiatives à Edmonton. Le premier service offert était une livraison de paniers de nourriture. Le groupe a également offert un repas à l’auto.

Selon Bruce Given, les initiateurs du projet prévoient dépasser les frontières d’Edmonton pour offrir des paniers aux vétérans du nord et du centre de la province.

La banque alimentaire prévoit également s’allier aux groupes de soutien et à d’autres groupes sociaux pour offrir un soutien aux vétérans qui se sentent isolés ou qui ont des problèmes de santé mentale, ajoute-t-il.

Le but, souligne-t-il, est de créer un esprit de camaraderie et de communauté pour les anciens militaires. Ça donne la possibilité de rebâtir les liens qu’on a perdus quand on a quitté le service actif. La réponse est forte et permet de bâtir cette fraternité.

Au fil du temps, le sens de la communauté développé chez ceux qui ont bénéficié de ces services à Calgary les ont incités à revenir comme bénévoles.

M. Given espère que l’initiative fera également boule de neige à Edmonton.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !