•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Gatinois qui vit au Texas raconte une campagne américaine bouleversée par la COVID-19

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Un homme en complet chez lui, donne une entrevue par skype.

Le Gatinois Rémi Charron, résident du Texas, a accordé une entrevue le 22 octobre 2020 au chef d'antenne du Téléjournal Ottawa-Gatineau, Mathieu Nadon.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Gatinois d’origine, Rémi Charron réside à Dallas au Texas. À 10 jours du vote pour désigner le prochain président des États-Unis, M. Charron donne le pouls de la fin de cette campagne marquée par la COVID-19.

Selon lui, l’ambiance de campagne présidentielle se fait moins sentir cette année à cause de la pandémie. On voit beaucoup moins d’annonces [...] parce que les gens sont limités dans leurs déplacements, dans leur vie sociale, affirme-t-il, en entrevue au Téléjournal Ottawa-Gatineau.

En revanche, il estime que ça soulève toujours beaucoup de passions. C’est le sujet dominant [...] dans les conversations au travail, avec les amis.

Selon M. Charron, cette élection est cruciale pour l’avenir des États-Unis parce que les deux candidats veulent amener le pays dans deux directions complètement différentes.

Donald Trump parle lors d'un débat et Joe Biden l'écoute.

Donald Trump et Joe Biden lors du dernier débat présidentiel. (archives)

Photo : Reuters

Il spécifie que l’économie a été durement touchée par la pandémie, changeant complètement la campagne électorale. La reprise se fait toujours attendre et affecte la vie des Américains.

Quand on touche au portefeuille, c’est là que les comportements changent.

Rémi Charron, résident à Dallas, Texas

Il s’attend à ce que le taux de participation aux élections soit plus élevé qu’il y a quatre ans. Le taux de vote par anticipation bat d’ailleurs déjà des records.

Des électeurs attendant devant le centre American Airlines, au centre-ville de Dallas.

Plus de 5 millions de Texans ont voté par anticipation. (archives)

Photo : Radio-Canada / Raphaël Bouvier-Auclair

Une course serrée au Texas

Le Gatinois d’origine rappelle que l’immigration internationale et la migration intérieure changent le profil démographique de l’État. Selon lui, beaucoup de Californiens et de Floridiens déménagent au Texas et viennent grossir les rangs des démocrates.

Si on regarde la tendance du vote depuis les années 70, c’était très républicain. Mais à chaque élection c’est de plus en plus proche, précise-t-il. Cette année, l’État pourrait basculer du côté des démocrates, prédit-il.

Mathieu Nadon, de dos, regardant Rémi Charron dans un écran de télévision.

Le Gatinois Rémi Charron qui réside au Texas s'entretient avec le chef d'antenne du Téléjournal Ottawa-Gatineau, Mathieu Nadon, lors d'une entrevue accordée le 22 octobre 2020.

Photo : Radio-Canada

Rémi Charron rappelle qu’il n’a pas le droit de voter : Nous sommes des résidents permanents, donc des spectateurs aux États-Unis. Chose certaine, il suivra avec attention ces élections qui auront, sans aucun doute, un impact sur sa vie.

Avec les informations de Mathieu Nadon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !