•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une collecte de bottes espère réchauffer les pieds de Winnipégois pour une 2e année

Pieds des enfants en bottes d'hiver dans une flaque d'eau provenant de la neige fondue.

Malgré la pandémie de COVID-19, la fondatrice de Warm Boots Warm Hearts espère amasser au moins une cinquantaine de paires de bottes d'hiver pour adultes et enfants cette année.

Photo : Radio-Canada / Érik Chouinard

Radio-Canada

Après avoir amassé de quoi couvrir les pieds d’une centaine de personnes l’hiver dernier, la fondatrice de Warm Boots Warm Hearts, Robyn Brown, espère récidiver cette année.

Elle a lancé l’initiative en 2019, lorsqu’elle a constaté que de nombreuses familles d’enfants fréquentant l’école winnipégoise où elle travaille étaient en quête de bottes d’hiver.

Chaque année, l’école reçoit des dizaines de manteaux grâce au programme Koats for Kids, mais les bottes ne suivent pas.

On a remarqué que malgré les efforts constants de Koats for Kids, on n’arrive pas à répondre à la demande de bottes, explique-t-elle.

C’est pour cette raison que Robyn Brown a décidé d’organiser une collecte dans le quartier de Riverview.

Sa récolte lui a permis d’offrir des bottes aux familles d’élèves de plusieurs écoles et de donner le surplus au Bear Clan et au centre Ma Mawi Wi Chi Itata.

Mme Brown raconte que plusieurs familles n’ont pas de voiture et doivent compter sur leurs pieds pour se rendre d’un endroit à l’autre. Sans une bonne paire de bottes, même le chemin menant de la maison à l’école peut devenir un défi.

On s’est donc dit qu’une paire de bottes chaudes peut faire la différence.

Même si elle espère que la collecte aura du succès, Robyn Brown s’attend à ce que la COVID-19 mine la récolte, qu’elle estime à une cinquantaine de paires.

Il reste qu’avec 50 paires, ça nous fait 50 personnes de moins à chausser. Chaque petite victoire compte.

La collecte accepte les bottes neuves ou légèrement usagées, pour les adultes comme pour les enfants.

Une boîte de collecte se trouve au café Park Line du quartier South Osborne, en face du Park Theatre. Mme Brown précise toutefois que d’autres boîtes doivent être installées ailleurs en ville.

Avec les informations de Cory Funk

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !