•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Réginois qui a contracté la COVID-19 demande aux gens de porter le masque

Jony Rahaman et ses deux enfants.

Jony Rahaman et ses deux enfants ont été infectés par le nouveau coronavirus au début du mois d'octobre.

Photo : Fournie par Jony Rahaman

Radio-Canada

Atteint de la COVID-19, Jony Rahaman croit qu’il a été contaminé après s’être rendu dans un commerce de Regina sans porter de masque. Après plusieurs jours qu’il qualifie d’horribles, il implore le public de respecter les mesures sanitaires et de porter le couvre-visage dans les lieux publics.

Le Réginois explique qu’il se couvre normalement le visage chaque fois qu’il fréquente un endroit public. Toutefois, le 6 octobre dernier, alors qu’il se rendait à un rendez-vous avec un ami, il a décidé de ne pas porter le masque.

Quatre jours plus tard, il a commencé à tousser.

L’ami qu’il avait rencontré l’a contacté pour lui dire qu’il venait d’être déclaré positifs à la COVID-19. Jony Rahaman a donc décidé de se faire tester à son tour. Quelques jours plus tard, il apprenait qu’il était atteint de la maladie.

La situation s’est aggravée après la sixième journée. Je ne pouvais même plus me tenir debout. J’avais de la difficulté à respirer. J’ai dû contacter le 911 pour avoir de l’aide. C’étaient les pires journées de ma vie, raconte-t-il.

Jony Rahaman a décidé de s'isoler dans sa chambre pour tenter d’éviter que sa famille ne devienne malade.

Ma fille de deux ans frappait sans cesse à la porte de ma chambre pour me voir, mais je ne pouvais pas. Je voulais protéger ma famille. Je me sentais totalement impuissant, explique M. Rahaman.

Au final, tous les membres de sa famille ont contracté la maladie.

Aujourd’hui, plus de deux semaines après son diagnostic, Jony Rahaman se sent mieux, mais il avoue qu’il est encore très fatigué. Malgré la période difficile qu’il vient de vire, il croit que lui et sa famille ont évité le pire.

C’est une erreur de ma part qui aurait pu entraîner de graves conséquences.

Jony Rahaman

Il demande maintenant aux gens de respecter les mesures sanitaires et de porter le masque dans les lieux publics afin d’aplatir la courbe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !