•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Yvon Deschamps de retour sur scène pour ses 85 ans

Il sourit et se gratte la barbe.

Le spectacle virtuel présenté à l'espace Yoop a permis de récolter 325 000 $ pour la Fondation Yvon Deschamps Centre-Sud.

Photo : Avanti Groupe / Karine Dufour

Radio-Canada

Cela faisait 15 ans qu’Yvon Deschamps n’était pas monté sur scène, mais vendredi à l’espace Yoop, il avait au moins deux bonnes raisons de le faire. D’abord, pour souligner ses 85 ans, qu’il a fêtés en juillet, mais surtout pour amasser des fonds au profit de la Fondation Yvon Deschamps Centre-Sud, qui vise à améliorer le sort des enfants du quartier Centre-Sud.

Entouré de sa famille et de plusieurs collègues humoristes, dont François Bellefeuille, Mario Jean, Laurent Paquin et Rosalie Vaillancourt, le père de l’humour québécois a livré deux numéros originaux, interagissant virtuellement avec le public en direct de la scène de l’espace Yoop à la Place des Arts.

Peut-être que ces numéros ne passeront pas à l’histoire, mais le simple fait de revoir le géant de l’humour sur scène, toujours aussi agile et vif d’esprit plus de 50 ans après ses débuts, était satisfaisant en soi. Le maître n’a certainement rien perdu de sa verve.

Entre les numéros des humoristes étaient diffusés des souhaits d’anniversaire de la part de personnalités bien connues, de Robert Charlebois à Diane Dufresne en passant par Gilles Vigneault, qui a souhaité bonne fête à la jeunesse.

Célébrer l'humoriste... et le chanteur

Dans un des moments forts de la soirée, Yvon Deschamps a été rejoint sur scène par sa femme, Judy Richards, et ses trois filles, qui lui ont rendu hommage en chantant des extraits de ses chansons les plus marquantes (Le bonheur, Papa, Les fesses).

On est vraiment fiers, chanceux et privilégiés d’avoir un grand philosophe comme toi encore parmi nous, a souligné sa fille Annie. Papa, tu es la preuve qu’un génie a le droit d’être niaiseux.

Mais les mots les plus touchants sont peut-être ceux qui sont sortis de la bouche de Michel Rivard. Depuis L’Osstidcho, tu nous a tout montré : comment faire rire, comment bien écrire des chansons, comment s’impliquer socialement. Maintenant, tu nous montres comment bien vieillir.

325 000 $ pour la cause

Selon KoScène, qui produisait l’événement, 16 500 billets ont été vendus pour cette soirée virtuelle, permettant d’amasser 325 000 $ pour la fondation du monologuiste. On estime que c’est 2,3 spectateurs par accès, donc [c’est] un peu moins de 38 000 personnes qui ont assisté à l’événement, explique Sylvie Savard, directrice de marque de l'entreprise.

Le spectacle Bon 85e Yvon! est toujours offert sur l’espace Yoop, en formule payante, jusqu’à 19 h 30 ce soir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !