•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Collège Louis-Riel : 4 cohortes à distance après 2 nouveaux cas de COVID-19

Une école en brique rouge.

Tous les contacts rapprochés ont été identifiés et ont reçu des directives d'auto-isolement. Ils ont été avisés de subir un test de dépistage, si cela était nécessaire.

Photo : Radio-Canada / Gavin Boutroy

Radio-Canada

Quatre cohortes du Collège Louis-Riel poursuivront leurs classes à distance, après deux nouveaux cas de COVID-19 confirmés dans l'établissement, selon une lettre de l'école envoyée vendredi aux parents.

Les responsables de la santé publique du Manitoba ont informé le Collège Louis-Riel le 23 octobre 2020 des deux cas confirmés de COVID-19.

Ces deux personnes ont fréquenté l'établissement le 16 et le 19 octobre lorsqu'ils étaient peut-être contagieux, indique la lettre de l’établissement.

Les quatre cohortes qui poursuivront leur enseignement à distance correspondent aux contacts rapprochés identifiés par la santé publique.

Si vous n'avez pas été contacté par les autorités sanitaires du Manitoba, cela signifie qu'aucun de vos enfants n'a été exposé, peut-on lire sur la lettre envoyée aux parents d'élèves.

La direction du Collège Louis-Riel indique travailler étroitement avec les responsables de la santé publique et suit leurs recommandations.

Soyez assurés que les enquêtes de santé publique, visant à identifier les personnes qui pourraient avoir été exposées, commencent en moins de 24 heures suivant la confirmation d’un résultat positif au test de laboratoire, indique la lettre envoyée aux parents.

Dans le cas où vos enfants ou l'un des membres de votre famille développeraient des symptômes, même légers, de COVID-19, ils devront toutefois s'isoler immédiatement des autres, indique la lettre envoyée aux parents.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !