•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l’Ontario rapporte un record de 978 nouveaux cas

Une femme qui porte un masque attend dans un arrêt d'autobus.

L'Ontario a effectué plus de 44 000 tests de COVID-19 au cours des dernières 24 heures.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

Santé publique Ontario recense 978 nouvelles infections, 625 nouvelles guérisons et 6 décès supplémentaires dans son bilan quotidien de samedi.

Pour une sixième journée d'affilée, la province bat son record de cas actifs sur son territoire; ils sont désormais au nombre de 6821.

Toronto demeure l’épicentre de l’épidémie avec 348 nouveaux cas de coronavirus, suivi des régions de Peel et de York avec respectivement 170 et 141 infections rapportées.

L'autre point inquiétant est le bond dans le nombre de résidents de foyers de soins de longue durée atteints de la COVID-19. De 229 vendredi, il est passé à 321 samedi, soit une hausse de 40 %.

Le nouveau bilan fait état de 69 331 cas de COVID-19 dans la province depuis le début de l’épidémie, et de 3086 victimes de la maladie.

Les hospitalisations de même que le nombre de patients admis en soins intensifs ainsi que celui de patients sous respirateurs sont tous des indicateurs en hausse ce samedi.

Dépistage en hausse

Le dépistage affiche par ailleurs un rythme élevé avec plus de 44 000 tests réalisés au cours des dernières 24 heures.

Ce chiffre marque le plus grand nombre de tests quotidiens effectués jusqu'à présent cette semaine, mais il reste encore loin de la cible de 50 000 tests par jour que le gouvernement souhaitait atteindre à la mi-octobre. La province s'est également fixé comme objectif de quotidiennement traiter 68 000 tests d'ici la mi-novembre.

Le Dr Sumon Chakrabarti, spécialiste des maladies infectieuses au cabinet Trillium Health Partners à Mississauga, en banlieue de Toronto, attribue cette lacune à des critères de dépistage plus restreints ainsi qu'au passage, il y a quelques semaines, au dépistage sur rendez-vous uniquement.

Cela a causé quelques problèmes parce que nous avons parfois des doubles réservations ou des gens qui ne se présentent pas, dit-il.

Les maires d'Halton contre un reconfinement partiel

Plusieurs maires de la région de Halton, à l'ouest de Toronto, ont adressé une lettre ouverte au premier ministre samedi matin. Ils demandent à Doug Ford de s'abstenir d'imposer les restrictions de l'étape 2 du déconfinement dans la région.

Celle-ci comprend l'interdiction du service en salle pour les restaurants et la fermeture obligatoire des salles d'entrainement et des cinémas pour une période de 28 jours. Ces règles resserrées s'appliquent à Toronto, Ottawa et la région de Peel depuis le 10 octobre, et dans la région de York depuis le 20 octobre.

La majorité des entreprises de Halton ont suivi les directives de la santé publique tout au long de la pandémie, est-il écrit dans la lettre. Selon les élus, les commerces ont constaté un minimum d'infections et aucune éclosion.

Cette lettre survient au lendemain d'une déclaration du premier ministre Doug Ford en conférence de presse, laissant entendre que Halton pourrait bientôt rejoindre la liste des régions avec des mesures COVID-19 plus strictes.

M. Ford a déclaré que les responsables provinciaux doivent examiner la situation dans cette région au cours du week-end et qu'il aura une réponse lundi, à savoir si la région de Halton sera à son tour concernée par le reconfinement partiel.

Nouvelle éclosion à CAMH

Le Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH) a déclaré être aux prises avec une nouvelle éclosion de COVID-19 dans son centre de la rue Queen.

Un patient et un employé liés à l'unité 2-3 du site de la rue Queen sont atteints de la maladie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !