•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les écoles publiques et catholiques d’Edmonton annulent les examens provinciaux

Des élèves prennent des notes dans une salle de classe.

Le conseil des écoles publiques d’Edmonton et le conseil scolaire catholique d’Edmonton pensent que les examens provinciaux de rendement ajouteraient du stress aux élèves.

Photo : iStock

Radio-Canada

Les élèves de la 6e et de la 9e année n’auront pas à passer les examens provinciaux de rendement cette année. Le conseil des écoles publiques d’Edmonton ainsi que le conseil scolaire catholique d’Edmonton ont décidé d’annuler leur tenue en raison de la pandémie de COVID-19.

Selon la présidente du conseil des écoles publiques d'Edmonton, Trisha Estabrooks, la pandémie a créé beaucoup de stress chez les élèves. Les examens ne feraient qu’empirer les choses.

Cette année les élèves font face à des défis et des facteurs de stress auxquels ils ne sont pas exposés normalement, affirme-t-elle.

Dans une lettre envoyée aux élèves et leurs parents jeudi, le conseil scolaire catholique d’Edmonton a fait part d’inquiétudes similaires.

Alors que nous continuons à nous adapter aux impacts de la COVID-19 sur l’éducation, nous reconnaissons qu’il faut éviter d’ajouter le stress qu’amènent les examens provinciaux de rendement, écrit le directeur général du Conseil scolaire catholique d'Edmonton, Robert Martin.

Les élèves seront évalués autrement

Les deux conseils scolaires soutiennent que ces examens ne sont qu’un des nombreux outils utilisés pour évaluer les apprentissages des élèves.

Nous allons continuer d’évaluer les apprentissages des élèves de plusieurs autres manières afin de nous assurer que les objectifs du programme scolaire sont atteints, déclare le conseil scolaire des écoles catholiques d’Edmonton.

Le conseil scolaire des écoles publiques d’Edmonton demande également à la province qu’elle annule les examens finaux de la 12 e année afin de ne pas désavantager certains élèves.

L’évaluation des élèves peut se faire avec des notes émises par les enseignants.

Trisha Estabrooks, présidente, Conseil des écoles publiques d'Edmonton

Elle ajoute que l’annulation des examens éviterait aussi que les élèves qui ont choisi l’enseignement à distance aient à passer leur examen en personne.

Tout d’un coup nous allons leur demander de passer un examen en personne. Cela ne respecte pas leur choix de rester à la maison, dit-elle.

Plus tôt ce mois-ci, le ministère de l’Éducation a annoncé que les examens finaux de la 12 e année seraient optionnels pour le semestre d’automne.

Les examens finaux prévus en janvier, en avril et en juin vont demeurer obligatoires.

Nous allons bien sûr continuer de surveiller le déroulement de l’année et prendrons des décisions avant la tenue des examens, affirme le ministère de l’Éducation dans une déclaration.

Avec les informations de Josee St-Onge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !