•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La commissaire à l'information se dit déçue par la ministre Patty Hajdu

La ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu, lors d'un point de presse sur la pandémie.

La ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu, a rejeté une demande du Parti conservateur, jeudi, appelant à ce que plus de documents sur la gestion de la crise sanitaire soient rendus publics.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

La Presse canadienne

La commissaire à l'information du Canada dit avoir été déçue par les commentaires de la ministre de la Santé fédérale Patty Hajdu qui nie le besoin d'améliorer la transparence du gouvernement en donnant accès à plus de documents en lien avec la gestion de la pandémie.

Patty Hajdu a rejeté une demande du Parti conservateur, jeudi, appelant à ce que plus de documents sur la gestion de la crise sanitaire soient rendus publics. Selon la ministre, aucun Canadien ne lui a demandé de bonifier les ressources en matière d'accès à l'information, ce qui voudrait dire qu'il n'y a pas de véritable besoin.

En chambre, la ministre a déclaré que la population veut voir un maximum de ressources consacrées aux soins de santé, à la sécurité et à la prospérité économique du Canada.

Dans une série de messages publiés sur Twitter vendredi, la commissaire à l'information, Caroline Maynard, se dit très déçue par la déclaration sur l'accès [à l'information] de Patty Hajdu.

Elle rappelle avoir sonné l'alarme depuis le début de la pandémie précisément sur le besoin d'une augmentation des ressources pour régler les problèmes importants du système d'accès à l'information.

L'opposition officielle conservatrice a déposé une motion à la Chambre des communes réclamant la publication d'un large éventail de documents reliés aux décisions prises par le gouvernement dans la lutte contre la COVID-19.

Depuis le début de la crise, Caroline Maynard presse le gouvernement de bonifier les ressources consacrées à l'accès à l'information dans le but de rattraper les retards dans le traitement des demandes et de prévenir une hausse de demandes justement liées à la pandémie.

Dans son enfilade de messages sur Twitter, Mme Maynard souligne avoir écrit une lettre au ministre Jean-Yves Duclos le 28 avril, dans l'espoir que le gouvernement puisse débloquer des fonds en insistant sur l'importance d'agir maintenant.

Elle rappelle aussi avoir fait une déclaration en ce sens devant le Comité permanent des opérations gouvernementales et des prévisions budgétaires, le 19 juin, puis une troisième dans un communiqué publié le 10 juillet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !