•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

TVA Sports entame un virage numérique et supprime 17 postes

Le logo de TVA sur un édifice.

Le Groupe TVA avait affirmé en juillet que la crise de la COVID-19 avait engendré une réduction importante des revenus publicitaires et une baisse importante d'événements sportifs diffusés par TVA Sports.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Radio-Canada

TVA Sports met fin à ses bulletins de nouvelles présentés sur sa chaîne de télévision spécialisée pour se concentrer sur une offre « 100 % sur le numérique ».

Ce virage entraîne des changements au sein de l’équipe de TVA Sports, écrit l’entreprise dans un communiqué, sans préciser si des employés sont mis à pied.

Un courriel obtenu par Radio-Canada vient toutefois confirmer que TVA Sports supprime 17 postes à Montréal :

  • Trois postes de lecteur-rédacteur sportif
  • Deux postes de reporter multifonction
  • Deux postes de chef de pupitre
  • Deux postes de reporter
  • Quatre postes de rédacteur-monteur
  • Trois postes de rédacteur web
  • Un poste de recherchiste

Le chroniqueur sportif Daniel Melançon, de l'émission matinale Salut Bonjour, a d’ailleurs confirmé sur sa page Facebook qu'il avait été remercié vendredi.

Une annonce sans surprise

L’équipe de TVA Sports appréhendait cette nouvelle, puisque plusieurs personnes salariées n’avaient toujours pas été rappelées au travail depuis les mises à pied du printemps dernier, peut-on lire dans le courriel. On y mentionne également les conséquences dramatiques de la pandémie et la difficulté de TVA Sports de prendre son envol depuis ses débuts.

Dans le communiqué officiel de l’entreprise, Louis-Philippe Neveu, producteur exécutif à TVA Sports, affirme que les habitudes des amateurs de sports ont changé au cours des dernières années.

Les fans de sports consultent dorénavant les résultats sportifs et les nouvelles majoritairement sur les plateformes numériques. Ils ont des attentes claires : ils veulent leurs nouvelles en direct et la possibilité d'écouter les entrevues, faits saillants et vidéos aux moments qui leur conviennent.

Louis-Philippe Neveu, producteur exécutif à TVA Sports

En juillet, le Groupe TVA avait annoncé que ses produits d'exploitation avaient chuté de 42,1 millions de dollars au cours de son deuxième trimestre par rapport au deuxième trimestre de l'année précédente. L’entreprise avait aussi fait état d'une baisse importante des revenus publicitaires et des événements sportifs diffusés en direct, en raison de la pandémie.

Des baladodiffusions de nouvelles seront offertes quotidiennement et davantage d’événements sportifs en direct seront diffusés sur la chaîne spécialisée de TVA Sports.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !