•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élection en temps de pandémie : comment se déroulera le dépouillement en C.-B.?

Un homme avec un papier.

Contrairement au dépouillement du scrutin du référendum sur le mode de scrutin, en 2018, les employés devront respecter toutes les mesures mises en place pour la COVID-19 lors du dépouillement du scrutin des élections.

Photo : Radio-Canada / Michael McArthur

La population britanno-colombienne se rend aux urnes le 24 octobre, mais déjà, un nombre record d’électeurs ont voté avant la journée officielle des élections, notamment par la poste. Il faudra donc s’armer de patience avant d’avoir les résultats finaux, selon Elections BC.

Déroulement du comptage

Dès 20 h, à la fermeture des bureaux de vote, des équipes s’affaireront à compter manuellement les bulletins de vote.

En temps normal, 90 % des votes peuvent être comptés le jour même des élections, mais la pandémie a incité un nombre record d’électeurs à voter par la poste.

Il faut donc s’attendre à ce que 65 % à 70 % seulement des votes puissent être dépouillés dans la soirée du 24 octobre, soit les votes par anticipation et les votes déposés le jour même, explique le directeur d'Elections BC, Anton Boegnam.

Une période de 13 jours est par la suite prévue pour parvenir à un décompte final. Ce délai, inscrit dans la Loi sur les élections de 1996, devra possiblement être prolongé en raison de l’engouement pour le vote postal. Le recomptage final prend ensuite environ trois jours de plus.

Nous nous engageons à terminer le procédé le plus rapidement possible tout en nous assurant de l’intégrité des élections.

Anton Boegnam, directeur d'Elections BC

Dès que les résultats finaux des circonscriptions seront connus, ils seront publiés sur le site web d'Elections BC, qui indiquera également le nombre de votes par la poste dans chaque circonscription.

Dépouillement du vote postal

Elections BC précise que chaque bulletin de vote reçu par la poste sera inspecté afin de s’assurer qu’aucune fraude n’a été commise et que personne n’a voté deux fois. Le bulletin de vote sera ensuite envoyé dans la circonscription de l’électeur pour y être compté.

Ça prendra du temps, c’est un processus manuel et il y a beaucoup, beaucoup, d’enveloppes, dit Anton Boegnam.

Jusqu’à maintenant, environ 478 900 bulletins de vote postaux ont été renvoyés, une augmentation de 7200 % comparativement aux élections de 2017.

Ce nombre représente toutefois 66 % des bulletins qui avaient été demandés par les électeurs pour voter ainsi et ne prend pas en compte les bulletins qui ont été déposés dans les bureaux électoraux, directement dans les bureaux de vote ou qui se trouvent toujours à la poste.

Il n’y a aucun moyen pour les électeurs de s’assurer que leur bulletin de vote a bel et bien été reçu à temps, admet Elections BC, qui recommandait aux électeurs d’envoyer leur bulletin avant le 17 octobre.

Vote pour les personnes à l’hôpital

En 2017, un protocole a été implanté dans le cadre d’un projet pilote afin de permettre aux personnes qui doivent s’isoler ou qui se trouvent à l’hôpital de pouvoir pratiquer leur devoir de citoyen.

Le vote postal était une option envisageable pour certains, mais il était aussi possible pour eux de voter par téléphone avec de l’assistance.

La méthode a même été étendue à l’équipage d’un bateau canadien qui se trouvait en mer et dont les membres britanno-colombiens ont ainsi pu voter.

Au total, environ 2000 personnes ont voté de cette façon cette année.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !