•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Biden promet un vaccin gratuit « pour tous » s'il est élu

« Je ne vais pas arrêter l'économie. Je ne vais pas fermer le pays. Je vais arrêter le virus », a déclaré Joe Biden.

Joe Biden s'exprimant à un pupitre.

Alors que Joe Biden fait campagne dans le Delaware vendredi, le président Donald Trump organise deux rassemblements dans l'État de Floride.

Photo : Getty Images / Drew Angerer

Radio-Canada

Le candidat démocrate Joe Biden a promis vendredi que le vaccin contre le coronavirus serait « gratuit pour tout le monde » dans le cadre de sa stratégie nationale de lutte contre la pandémie, s'il était élu à la présidence des États-Unis.

Une fois que nous aurons un vaccin sûr et efficace, il devra être gratuit pour tout le monde, que vous soyez assuré ou pas, a-t-il affirmé lors d'un rassemblement organisé dans le Delaware, à 11 jours de l'élection présidentielle.

Son adversaire Donald Trump, à la traîne dans les sondages, veut également que le futur vaccin contre le virus, qui pourrait être prêt dans les prochaines semaines, soit gratuit.

Ce dernier avait même promis, à la mi-septembre, que 100 millions de doses de vaccins contre la COVID-19 seraient fabriquées avant la fin de l'année, et qu'il y en aurait suffisamment pour vacciner les 330 millions d'Américains d'ici avril 2021.

Stratégie nationale

S'il est élu, Joe Biden promet une vaste consultation nationale pour connaître les besoins de chaque État et de chaque ville en matière de lutte contre la COVID-19.

Selon sa plateforme électorale, il souhaite généraliser le port du masque aux États-Unis et anticipe de devoir contourner d'éventuelles réticences des représentants officiels.

En Arizona, le gouverneur a décidé d'interdire aux autorités locales de rendre le masque obligatoire. En juin, il y a eu un bond des cas, les hôpitaux débordaient, a-t-il illustré.

Les masques sauvent des vies, point final.

Joe Biden

Il a également annoncé une campagne massive de dépistage avec des résultats disponibles dans les 24 heures ainsi qu'une solution nationale de traçage de cas de COVID-19.

Ses promesses incluent également un équipement de protection adéquate contre la COVID-19 à tout soignant américain.

Lendemain de débat

Joe Biden a lancé son allocution en revenant sur le débat qui l'a opposé à Donald Trump, la veille, en qualifiant son adversaire de menteur et d'irresponsable face à la gestion de la pandémie.

Le candidat démocrate a attaqué sans détour la manière dont le président avait géré la pandémie de coronavirus, alors que ce dernier aurait pris connaissance, dès février, de la dangerosité du virus, a reproché M. Biden.

Citant une étude publiée récemment et selon laquelle le port du masque généralisé pourrait éviter 130 000 morts aux États-Unis, il a critiqué l'attitude mortifère du président américain qui est souvent apparu en public sans masque.

Les États-Unis représentent 4 % de la population mondiale et on atteint 20 % de l'ensemble des décès. Si c'est un succès, à quoi ressemble un échec? a-t-il critiqué en dénonçant l'absence d'un plan de lutte contre le virus, huit mois après le début de la pandémie.

Il [Donald Trump] abandonne, il vous abandonne, vous et votre famille, il laisse tomber les États-Unis.

Joe Biden, candidat démocrate

Joe Biden a déclaré que s'il remportait les élections, il demanderait au Congrès d'adopter une loi concernant la lutte contre la COVID-19 afin qu'elle soit promulguée d'ici la fin du mois de janvier.

Nous n'avons pas à être maintenus prisonniers des échecs de cette administration, a-t-il lancé dans un appel au vote démocrate.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !