•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dragage à venir au port de Cacouna

Il est indiqué sur l'affiche : port de Gros-Cacouna, société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie.

Le port de Gros-Cacouna est la propriété du gouvernement provincial depuis le mois de mars 2020.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

D’importants travaux de dragage au port de mer de Cacouna pourraient avoir lieu en novembre.

Ces travaux d’entretien se dérouleront dans le bassin du port de mer. D’une durée d’un mois, ces travaux sont évalués à plus de 1,6 million de dollars.

Mais pour mener à terme ce dragage, la Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie doit obtenir un certificat d’autorisation du ministère de l’Environnement du Québec.

Malgré certains délais, la présidente-directrice générale de la Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie Anne Dupéré demeure convaincue d’obtenir l’accord de Québec.

Anne Dupéré, présidente directrice générale de la Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie

Anne Dupéré, présidente directrice générale de la Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie

Photo : collaboration Anne Dupéré

Le fait que le gouvernement provincial soit propriétaire du port, ça nous donne un avantage pour obtenir notre certificat de l'Environnement!

Anne Dupéré, pdg de la Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie

Ces travaux doivent obligatoirement être menés à l’automne. Au cours des derniers mois, une étude pour caractériser les sédiments a été menée, et ce, pour savoir où pourrait être déposée la matière draguée dans le port.

Un bateau circule dans le bassin du port de mer de Cacouna.

Les travaux de dragage auront lieu dans le bassin du port de mer.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

La dernière opération de dragage au port de mer de Cacouna avait eu lieu à l’automne 2018. L’an dernier, Ottawa, qui était toujours propriétaire du port à ce moment, avait décidé de repousser d’un an les travaux.

Selon Anne Dupéré, les travaux doivent être effectués cette année. Les sédiments accumulés dans le port nuisent aux activités quotidiennes qui s'y déroulent.

L’entreprise Dragage Ocean DM a été la seule a répondre à l’appel d’offres pour ces travaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !