•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hornepayne franchit une étape vers l’établissement d’un hôtel dans la communauté

Trois ours noirs sculptés.

Il n'y a pas d'hôtel à Hornepayne depuis une dizaine d'année.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Radio-Canada

La Municipalité de Hornepayne a franchi une étape dans le but de voir la construction d’un hôtel dans la communauté.

Après plusieurs mois de consultations et de délibérations, le conseil municipal a accepté de vendre un terrain à la compagnie Rideout Bay Development de Winnipeg, qui envisage de construire un établissement hôtelier dans la petite communauté de moins de 1 000 personnes.

La mairesse de Hornepayne, Cheryl Fort, souligne qu’il s’agit d’un terrain où se situe présentement une portion du terrain de balle-molle et du terrain de soccer. Ceux-ci seront relocalisés ailleurs dans la communauté, assure-t-elle.

La mairesse souligne que la Municipalité travaille avec la compagnie depuis plusieurs mois.

Nous avons besoin d’un hôtel, pour l’industrie touristique, les industries et nos citoyens.

Cheryl Fort, mairesse de Hornepayne

Le Canton de Hornepayne, entre White River et Hearst, est sans hôtel depuis la fermeture du centre commercial Hallmark, il y a dix ans.

La mairesse souligne qu’un hôtel permettrait d’accueillir des travailleurs des trois principaux employeurs de la communauté: le Canadien National, Hornepayne Lumber et Hornepayne Power.

Une femme sourit debout dans la rue d'un petit village.

La mairesse de Hornepayne, Cheryl Fort.

Photo : CBC / Jeff Walters

Elle ajoute que l’établissement permettrait aussi à la communauté d’accueillir des touristes, comme des motoneigistes et qu’il serait avantageux pour les résidents de la communauté.

C’est très difficile d’accueillir un mariage ici parce que nous n’avons pas d’hébergement. C’est aussi difficile d’accueillir des funérailles, souligne la mairesse.

La nouvelle de la vente du terrain est bien accueillie dans la communauté.

Je pense que ce sont de bonnes nouvelles parce qu’on en a besoin [d’un hôtel]. Ça peut attirer du nouveau monde, comme des pêcheurs, des chasseurs et des motoneigistes.

Steve Renaud, propriétaire de la station-service Hornepayne Service Centre.

La compagnie Rideout Bay Developments propose un hôtel Studio 6, avec des chambres de plus grande taille comprenant une cuisinette.

La mairesse dit que la compagnie doit maintenant trouver des investisseurs pour le projet.

Selon elle, la taille de l’établissement sera déterminée par le marché.

J'espère que d'ici un an, nous aurons vu des pelles dans le sol ou que nous soyons très près de ce moment, conclut la mairesse.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !