•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Doug Ford ne veut pas que l'Ontario devienne comme l'Alberta

Jason Kenney et Doug Ford, portant des chapeaux de cowboy.

Le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, et celui de l'Alberta, Jason Kenney, au Stampede de Calgary (archives)

Photo : The Canadian Press / Jeff McIntosh

Radio-Canada

Le premier ministre ontarien Doug Ford défend sa gestion de la pandémie, affirmant que l'Ontario s'en tire mieux que l'Alberta, qui a moins de restrictions.

M. Ford s'est fait interroger en point de presse vendredi sur la fermeture des salles à manger des restaurants, notamment, dans les zones chaudes, y compris Toronto et Ottawa, et sur la possibilité qu'il prolonge de 28 jours supplémentaires ce reconfinement partiel.

Le premier ministre a répondu qu'il suivait les conseils de professionnels de la santé, tout en tenant compte de l'impact de ces restrictions sur le gagne-pain des Ontariens et leur santé mentale.

Il n'y aura même plus d'économie si le virus continue de se propager, a-t-il ajouté.

Regardez ce qui se passe en Alberta. J'ai beaucoup de respect pour Jason Kenney, il est l'un de mes plus proches alliés et un grand leader et premier ministre. Mais le nombre de cas explose en Alberta.

Doug Ford, premier ministre de l'Ontario

Si l'Alberta avait autant d'habitants que l'Ontario, a poursuivi M. Ford, la province de l'Ouest aurait probablement 1500 nouveaux cas par jour.

L'Ontario a recensé 826 nouvelles infections vendredi.

La semaine dernière, le chef conservateur à Ottawa, Erin O'Toole, avait félicité le premier ministre albertain, Jason Kenney, pour sa gestion de la pandémie, décochant une flèche à l'endroit de l'Ontario et de ses restrictions plus poussées quant aux activités des entreprises, notamment.

Par ailleurs, M. Ford a indiqué vendredi qu'il devrait annoncer lundi prochain si la région de Halton s'ajoutera à la liste des zones chaudes, où les cinémas, les gyms et les salles à manger des restaurants sont fermés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !