•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba annonce 163 nouveaux cas et 4 éclosions dans des foyers de soins

Une infirmière tend un écouvillon.

Le nombre de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 est de 51.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Les autorités sanitaires du Manitoba annoncent par voie de communiqué 163 nouveaux cas de COVID-19 et déplorent la mort d'une 48e personne.

L'octogénaire qui a succombé à la maladie était un résident du foyer de soins Parkview Place, à Winnipeg.Une éclosion y fait des ravages : 82 résidents ont été infectés par le virus et 15 en sont décédés. Parmi les employés, la province recense 26 cas.

En entrevue vendredi matin, le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin, a indiqué que la province n’envisageait pas pour le moment de prendre le contrôle de Parkview Place.

Ce n’est pas une chose que j’envisage de prendre en main la gestion. Nous avons beaucoup de monde dans la région sanitaire qui regarde nos recommandations et qui soutient les opérations, dit-il.

Nous sommes certainement là en train d’aider. Notre programme de soins à long terme est en train d'aider depuis le début, poursuit le médecin.

La santé publique a décelé des cas de COVID-19 dans quatre autres foyers de soins de Winnipeg vendredi. Des éclosions ont été déclarées aux foyers de soins Holy Family, Concordia, Saul and Claribel Simkin et Maples.

Les établissements passent au code rouge, pour critique, dans le système d'intervention en cas de pandémie de la province.

Des éclosions de COVID-19 sont actives dans 14 foyers de soins de la capitale manitobaine.

Cela porte le total de cas décelés dans la province à 3935 depuis le début de la pandémie. Le taux de positivité sur 5 jours s’établit à 6,5 %.

Voici les faits saillants :

  • Nombre de cas actifs aujourd’hui : 1855
  • Personnes guéries à ce jour : 2032
  • Personnes à l’hôpital : 51, dont 8 aux soins intensifs
  • Nombre de décès attribuables à la COVID-19 : 48

Répartition des nouveaux cas de COVID-19 par région sanitaire :

  • Winnipeg : 128
  • Prairie Mountain : 1
  • Santé Sud : 19
  • Entre-les-Lacs et de l’Est : 8
  • Nord : 7

Depuis le début du mois de février, 236 023 tests de dépistage ont été effectués, dont 2642 jeudi. Les enquêtes sur ces cas sont en cours, et le public sera informé s’il existe un risque pour la santé publique.

Le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin, note que le nombre réel de cas actifs est certainement plus bas de plusieurs centaines de cas que le chiffre annoncé par la province.

C’est dû au fait que le personnel de la province s’occupe en priorité de la recherche de contacts, plutôt que des vérifications nécessaires pour éliminer les cas actifs de la liste de la province.

Dépistage sur rendez-vous

Le ministère de la Santé indique qu’à partir de lundi, les centres de dépistage de Dauphin, Swan River, Brandon (au Centre Keystone), Winkler, Steinbach, Portage la Prairie, Flin Flon, The Pas et Thompson offriront la possibilité d’obtenir un test sur rendez-vous.

Il est possible de prendre rendez-vous sur le site web de la province, ou par voie téléphonique. Le test prend environ cinq minutes pour les adultes et 10 minutes pour les enfants.

Ce système a été lancé à Winnipeg le 19 octobre. Depuis, plus de 1500 rendez-vous ont été pris au téléphone et 760 en ligne. La plupart des personnes ont pu obtenir un rendez-vous le jour même ou le lendemain.

Les agents municipaux autorisés à remettre des contraventions

Par ailleurs, un communiqué du ministère de la Justice affirme que les agents chargés de l'application des règlements municipaux sont désormais autorisés à remettre des contraventions aux personnes qui ne respectent pas les ordres de la santé publique.

Mercredi, la province a annoncé de nouvelles amendes pour les contrevenants.

Celles-ci, qui étaient jusqu'à présent de 486 $, sont passées à 1296 $. Les entreprises ont vu leurs amendes passer de 2542 $ à 5000 $.

Malgré des campagnes d'éducation, le respect des ordres de la santé publique continue d'être un défi, indique le ministre de la Justice, Cliff Cullen.

Les agents municipaux peuvent désormais remettre des contraventions aux personnes déclarées positives à la COVID-19 qui refusent de s'isoler, ou aux contacts étroits d'un cas positif confirmé qui refusent de s’isoler.

Ils peuvent aussi remettre des contraventions aux personnes venant de l'est du pays qui ne respectent pas la quarantaine de 14 jours, ou aux personnes qui ignorent l'interdiction de voyager dans le nord de la province pour des raisons non essentielles.

Les agents chargés de l'application des règlements municipaux peuvent remettre des contraventions aux personnes et aux commerces qui ne respectent pas la règle qui limite les rassemblements à 5 personnes à Winnipeg et dans le nord.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !