•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CLSC de L’Anse-Saint-Jean va rouvrir

L'extérieur du CLSC du Fjord à L'Anse-Saint-Jean.

Le CLSC du Fjord à L'Anse-Saint-Jean pourra de nouveau offrir des services.

Photo : Radio-Canada / Gilles Munger

Radio-Canada

Les habitants du Bas-Saguenay pourront de nouveau profiter des services du CLSC du Fjord à L’Anse-Saint-Jean d’ici une à deux semaines.

L’établissement, fermé depuis lundi en raison d’un manque de personnel, rouvrira ses portes grâce à l’intervention des députés François Tremblay et Andrée Laforest.

De déplacer des aînés, surtout avec l'hiver qui arrivait, c'était cette problématique-là qu'il fallait absolument régler, explique la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest. Parce qu'on s'entend, on ne peut pas déplacer n'importe qui, surtout durant l'hiver avec nos routes. Et en situation de pandémie, de l'anxiété on n’en a pas besoin puis si on peut éviter des découvertures au niveau des soins de santé, c'est ce qu'on essaie de faire.

Trois infirmières mettront la main à la pâte pour offrir la majorité des soins.

L'extérieur du CLSC du Fjord.

Le CLSC du Fjord à L'Anse-Saint-Jean a fermé ses portes lundi.

Photo : Radio-Canada / Gilles Munger

Environ 80 % des services dispensés sur place seront rétablis. Les citoyens du secteur pourront notamment y faire changer leur pansement ou y faire effectuer des prélèvements.

C'est une excellente nouvelle , souligne le maire de L’Anse-Saint-Jean, Lucien Martel. La population est vieillissante quand même dans le secteur, alors se déplacer sur une distance aussi importante jusqu'à La Baie, c'est compliqué, mais particulièrement dans le contexte de la COVID, ça rendait les choses beaucoup plus compliquées pour ces personnes-là.

Certains services demeureront toutefois disponibles seulement dans l’arrondissement de La Baie, à plusieurs dizaines de kilomètres de L’Anse-Saint-Jean.

Depuis quelques jours, une pétition circulait sur les médias sociaux pour dénoncer la décision du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS). Elle a à ce jour été signée par près de 2000 personnes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !