•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

500 livres de pinottes déversées sur la Grande Allée

Un tas d'arrachide par terre, avec des affiches syndicales

Les arachides ont été déversées sur la Grande Allée face à l'édifice du Conseil du trésor

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) en a marre de la sourde oreille de Québec dans le cadre des négociations sur la convention collective.

Le syndicat remet donc 500 livres de cacahuètes au gouvernement pour illustrer les offres gouvernementales dans le cadre des négociations. Des offres qui équivalent à des pinottes, selon l’APTS.

La manifestation a eu lieu devant les bureaux du Secrétariat du Conseil du trésor, à Québec.

Depuis plusieurs mois nous n'avons reçu aucune nouvelle offre écrite de la part du gouvernement. Depuis plusieurs mois le gouvernement veut diminuer les conditions de travail de nos salariés alors qu'ils et sont épuisés et surchargés, indique l’Alliance dans un communiqué.

Des employées assissent sur un amas d'arachides

Plus de 85 % des membres de l'APTS sont des femmes.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Le syndicat affirme être en colère à la suite de récents commentaires de la présidente du Conseil du Trésor, la ministre Sonia LeBel, demandant aux syndicats d'abandonner des demandes alors que l'équipe de négociation du gouvernement fait fi des propositions syndicales.

L’APTS représente 56 000 membres à travers la province - des diplômées universitaires, majoritairement des femmes - qui occupent plus d’une centaine de titres d’emploi distincts : laboratoires et imagerie médicale, réadaptation, nutrition, services psychosociaux et prévention et soutien clinique.

Les membres ont rejeté une offre du gouvernement en juin. Ce dernier proposait 5 % d’augmentation salariale sur 3 ans. Nous croyons que malgré le contexte économique difficile, il est essentiel d’obtenir un rattrapage salarial de 12,4 % sur 3 ans, est-il écrit sur le site de l’APTS.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !