•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Communication avec les fonctionnaires : Sue Montgomery veut une injonction

Sue Montgomery au conseil d'arrondissement.

Sue Montgomery (à gauche) siège comme indépendante depuis qu'elle a été exclue du caucus de Projet Montréal.

Photo : Radio-Canada / Simon Nakonechny

Radio-Canada

La mairesse de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, Sue Montgomery, met sa menace à exécution : elle passe par les tribunaux pour obtenir une injonction qui empêcherait les conseillers de son arrondissement de communiquer avec les fonctionnaires sans qu'on lui remette une copie de chaque courriel et un compte rendu de chaque conversation.

Le 15 octobre, lors d’une séance extraordinaire, le conseil d'arrondissement a adopté une motion permettant aux élus de communiquer directement avec Stéphane Plante, le directeur de l'arrondissement, sans passer par le cabinet de la mairesse.

La motion a été votée malgré l’opposition de Mme Montgomery, qui avait opposé son veto 10 jours plus tôt, un privilège qui ne peut être utilisé qu'une fois.

En janvier, Sue Montgomery a été exclue du caucus du parti Projet Montréal parce qu’elle avait refusé d’appliquer les recommandations du contrôleur général de la Ville dans le dossier de harcèlement psychologique de deux employés de la Ville.

Le conseiller de Darlington, Lionel Perez, qui est aussi chef par intérim d'Ensemble Montréal, le parti qui forme l'opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal, et le conseiller indépendant Marvin Rotrand font front commun avec Magda Popeanu, Peter McQueen et Christian Arseneault, de Projet Montréal.

Ils ont renversé quatre fois la suspension de M. Plante par Mme Montgomery, qui l'accuse d'insubordination.

La mairesse Montgomery a créé son propre parti pour solliciter un nouveau mandat à la tête de l'arrondissement Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, qui compte 170 000 résidents, le plus populeux de la ville de Montréal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !