•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des retards confirmés pour les nouvelles écoles du CSSPO

Affiche de la Commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais à Gatineau.

Le Centre de services scolaire des Portages-de-l’Outaouais (CSSPO) confirme des retards pour 3 nouvelles écoles en Outaouais. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Radio-Canada

Le Centre de services scolaire des Portages-de-l’Outaouais (CSSPO) confirme que les écoles secondaires 040 et 041 seront ouvertes plus tard que prévu en raison de l’arrêt des travaux causé par la pandémie de la COVID-19.

Dans un communiqué publié vendredi, le CSSPO indique qu'après analyse avec l'entrepreneur et avec les conséquences de l’arrêt des travaux causé par la pandémie, l’ouverture de l’École secondaire 040 sera reportée à janvier 2022 tandis que l’ouverture de l’École secondaire 041 sera repoussée à septembre 2022.

Les défis liés à la complexité du terrain pour cette dernière école expliquent également le délai selon le Centre de services scolaire. 

Radio-Canada rapportait en août 2019, que l'ouverture de l'École 040 prévue en 2020 avait été repoussée à au moins 2021 et possiblement à 2022.

Pour ce qui est de l’École primaire 036, l’état d’avancement des travaux de l’école primaire permet de prévoir une ouverture sans retard, en septembre 2021, comme annoncé, peut-on lire.

En entrevue à Radio-Canada vendredi, Nadine Peterson, directrice générale du CSSPO a indiqué que son équipe n’aurait pas pu prévoir les retards.

Photo studio de la directrice générale.

La directrice générale du Centre de services scolaire des Portages-de-l'Outaouais (CSSPO), Nadine Peterson.

Photo : CSPO

Les 2 écoles secondaires accusent des retards compte tenu de la pandémie, les travaux ont été arrêtés partout à travers la province, on a presque 2 mois de travaux qui ont été suspendus.

Nadine Peterson, directrice générale, CSSPO

Les impacts, il y a aussi la pénurie de main d'oeuvre, et aussi l'approvisionnement au niveau des matériaux, ça a été vraiment un impact qu’on doit mesurer, soutient la directrice générale.

Mme Peterson dit être consciente que la nouvelle peut être décevante pour les parents.

Ce n’est pas une annonce qui est le fun à faire, nous on a voulu vraiment être transparent pour annoncer les scénarios qui sont les plus pessimistes. Si on est capable d’annoncer des échéanciers qui seront plus courts, on le fera en temps et lieu, mais on voulait par souci de transparence informer les gens qu’on n’était pas capable de respecter ces échéanciers-là et ce n’est pas dû à une mauvaise planification, c’est vraiment des éléments qui sont hors de notre contrôle , conclut Mme Peterson.

Les nouvelles écoles du CSSPO

  1. École primaire 036 - secteur du Plateau - 700 élèves
  2. École secondaire 040 - secteur d’Aylmer - 810 élèves
  3. École secondaire 041 - secteur du Plateau - 810 élèves

Les trois projets de nouvelles écoles dans le district du Plateau et dans le secteur d’Aylmer, à Gatineau, coûteront au total plus de 100 millions de dollars aux contribuables québécois.

Le CSSPO a accordé plus de 85 millions de dollars à trois entreprises pour la construction des écoles. Or, avec les taxes et les coûts d’acquisition et d’installation du matériel, la facture bondit.

Ces trois écoles doivent accueillir plus de 2000  élèves et désengorgeront considérablement les écoles primaires du Plateau et l’École secondaire Grande-Rivière.

Avec les informations d'Antoine Trépanier et Ismaël Sy

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !