•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Justin Trudeau promet de ne pas abandonner les travailleurs du pétrole de T.-N.-L.

Justin Trudeau en conférence de presse.

Après avoir annoncé 320 millions de dollars pour épauler à l'industrie pétrolière de Terre-Neuve-et-Labrador, le mois dernier, Justin Trudeau indique que le gouvernement fédéral n’a pas l'intention d'offrir plus d’aide au secteur.

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Le premier ministre Justin Trudeau réaffirme son soutien aux travailleurs du pétrole à Terre-Neuve-et-Labrador. Au micro de CBC, vendredi, il a promis que le gouvernement fédéral, malgré son orientation verte, n’avait pas l’intention d’abandonner les travailleurs de cette industrie durement frappée par la pandémie.

Depuis très longtemps, le secteur du pétrole et du gaz est une industrie très importante pour Terre-Neuve-et-Labrador. Il demeure un secteur clé de l’économie et il faut s’assurer qu’il est bien placé à l’avenir.

Justin Trudeau

Au cours des derniers mois, l’industrie pétrolière à Terre-Neuve-et-Labrador, qui représente 30 % de l’économie provinciale, a vu des vagues de licenciements, la fermeture de la seule raffinerie sur l’île et la suspension de plusieurs projets d’expansion et de forage.

En septembre dernier, le gouvernement fédéral a annoncé 320 millions de dollars pour épauler les travailleurs du pétrole et réduire les émissions du secteur. Le ministre fédéral des Ressources naturelles a affirmé à l'époque qu’Ottawa donnait carte blanche à la province pour dépenser l’argent. Un comité composé de représentants de l’industrie a depuis été constitué et devra recommander des pistes au gouvernement dans un délai de trois mois.

Je pense que nous regardons les tendances à long terme et nous vérifions que nous soutenons les travailleurs, que nous priorisons les innovations qui vont venir renforcer l’industrie et réduire ses émissions de carbone à l’avenir, indique le premier ministre.

M. Trudeau ajoute que le gouvernement fédéral n’offrira pas plus d’aide financière au secteur, du moins pour le moment.

Je pense que [l’aide que nous avons offerte], c’est déjà important, affirme-t-il.

Vers la boucle de l’Atlantique?

Le premier ministre a aussi souligné de possibles nouveaux projets énergétiques pour Terre-Neuve-et-Labrador, notamment la boucle de l’Atlantique, mentionné dans le dernier discours du Trône du gouvernement libéral.

Ottawa soutient que ce projet, qui propose la construction d’un nouveau réseau pour utiliser le surplus d’hydroélectricité du Québec, et l’énergie qui sera bientôt produite par le projet de Muskrat Falls au Labrador, pourrait être une solution d’énergie propre pour le Canada atlantique.

Selon le gouvernement fédéral, le projet pourrait transformer le marché de l’énergie de l’est du Canada. Mais il demeure très loin d’être réalisé.

Postes judiciaires vacants à T.-N.-L.

Le premier ministre indique aussi que le fédéral va bientôt remplir quatre sièges vacants à la Cour suprême de Terre-Neuve-et-Labrador.

Cette semaine, le chef de l’Opposition, Ches Crosbie, a affirmé que ces quatre postes vacants créent des retards dans le système judiciaire et retardent la création d’une commission d’enquête sur le traitement des enfants innus sous la garde de la province. Le gouvernement province a promis d’organiser une commission d’enquête en 2017.

Ches Crosbie.

Ches Crosbie, chef du Parti progressiste-conservateur de Terre-Neuve-et-Labrador, le 22 octobre 2020.

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

M. Crosbie, le chef progressiste-conservateur, souligne que les Innus représentent une très grande proportion des jeunes sous la garde de l’État.

En mai dernier, Wally Rich, un de ces Innus, âgé de 15 ans, s’est ôté la vie. L’opposition affirme que ce suicide démontre l’importance d’une commission d’enquête et soutient que le gouvernement fédéral est en partie responsable des retards.

Ottawa nomme les juges de la Cour suprême de Terre-Neuve-et-Labrador qui mènent les commissions enquêtes.

Vendredi, Justin Trudeau a dit que le comité fédéral chargé de nommer les juges a récemment été reconstitué. Il ajoute qu’une annonce sur la nomination de nouveaux juges aura lieu dans les semaines à venir.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !