•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa verse 214 M$ pour des vaccins candidats contre la COVID-19 fabriqués au Canada

Justin Trudeau en conférence de presse.

Le premier ministre Justin Trudeau en conférence de presse le vendredi 23 octobre.

Photo : The Canadian Press / Adrian Wyld

Radio-Canada

Ottawa investit 214 millions de dollars dans le développement et la fabrication de vaccins candidats contre la COVID-19 au Canada, a annoncé vendredi Justin Trudeau.

La société biopharmaceutique Medicago obtiendra la plus grosse part du gâteau, avec une somme de 173 M$ destinée à faire progresser son vaccin candidat et à mettre sur pied une installation de production à Québec.

M. Trudeau a annoncé du même coup que son gouvernement avait conclu une entente avec Medicago pour obtenir 76 millions de ce vaccin potentiel, une quantité qui pourrait permettre de vacciner 38 millions de personnes.

Cette entente porte à 358 millions le nombre de doses de vaccins actuellement en développement que le gouvernement Trudeau a réservés dans l'espoir que l'un d'eux s'avère à la fois efficace et sécuritaire.

Ces vaccins candidats, développés par sept compagnies, en sont actuellement au stade des essais cliniques et ils devront être approuvés par Santé Canada avant de pouvoir être distribués.

Le vaccin candidat à particules virales de Medicago est cependant le premier du lot à être développé au Canada.

Une somme de 18,2 millions de dollars sera aussi investie dans le vaccin candidat de l’entreprise vancouvéroise Precision NanoSystems. Il s'agit de l'aider à réaliser des études précliniques et des essais cliniques.

Le gouvernement affirme que ces investissements dans Medicago et Precision NanoSystems, effectués à partir du Fonds stratégique pur l'innovation (FSI), permettent en outre de maintenir 440 emplois.

Enfin, Ottawa investira 23,2 millions de dollars pour faire progresser la mise au point de six autres vaccins candidats contre la COVID-19 qui en sont à divers stades des essais cliniques.

Cette somme sera investie par l'entremise du Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada.

Justin Trudeau a par ailleurs fait savoir qu’Ottawa venait de recevoir des centaines de milliers de tests de dépistage rapides de l’entreprise Abbott Panbio.

Nous les distribuons à l’échelle du pays au moment où on se parle, a-t-il dit.

Deux camions transportant un second test de dépistage rapide conçu par Abbott – ID NOW – viennent également d’arriver en Ontario, et d’autres suivront sous peu, a-t-il aussi annoncé.

COVID-19             : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !