•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Monument commémoratif de guerre à Ottawa vandalisé

Le casque et les armes en bronze du Soldat inconnu.

La tombe du Soldat inconnu, restaurée tout juste après avoir été vandalisée, à Ottawa

Photo : The Canadian Press / Justin Tang

Radio-Canada

Le Monument commémoratif de guerre du Canada, situé rue Wellington à Ottawa, a été vandalisé. Le Service de police d’Ottawa (SPO) est à la recherche d’un suspect. La police affirme par voie de communiqué qu’un homme a fait un graffiti à caractère haineux sur la tombe du Soldat inconnu.

L’acte de vandalisme s’est produit le mercredi 14 octobre en soirée. L’auteur du graffiti a utilisé un objet pointu pour réaliser son méfait. Le ministre des Anciens Combattants, Lawrence MacAulay, qualifie cet acte de dégoûtant.

Dans une déclaration écrite, le ministre de la Défense nationale, Harjit Sajjan, condamne également le geste. La [profanation] haineuse de la tombe du Soldat inconnu est un symbole antisémitique répugnant. La tombe du Soldat inconnu symbolise la bravoure et les sacrifices de ceux qui se sont battus pour la liberté, soutient-il.

Le Service de police d’Ottawa décrit le suspect comme un homme blanc, vêtu d’un chandail de couleur claire, d’un pantalon et d’une tuque foncés. L’homme se déplaçait en vélo de montagne et portait un sac à dos noir.

Un homme se dirige vers sa bicyclette au Monument commémoratif de guerre du Canada.

Le Service de police d’Ottawa est à la recherche d’un suspect au sujet de graffitis haineux au Monument commémoratif de guerre, à Ottawa.

Photo : Crédit: Service de police d'Ottawa

Le SPO invite toute personne ayant des renseignements relatifs à cette affaire à communiquer avec la section des crimes haineux au 613 236-1222, poste 5453.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !