•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manifestation des employés de soutien scolaire de l'Outaouais

Manifestants avec affiches à la main sur un trottoir.

Les membres du Syndicat du soutien scolaire de l’Outaouais (SSSO-CSQ) manifestent devant les bureaux du député de Chapleau, Mathieu Lévesque.

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Radio-Canada

Les membres du Syndicat du soutien scolaire de l’Outaouais (SSSO-CSQ) manifestent devant les bureaux du député de Chapleau et adjoint parlementaire du ministre de la Justice, Mathieu Lévesque, à Gatineau vendredi.

Le syndicat affilié à la Centrale des syndicats du Québec dénonce les conditions de travail des employés. 

Depuis le début de la crise, le soutien scolaire répond présent dans tous les établissements. Nous sommes à bout de souffle. Il est impératif pour le gouvernement de valoriser nos divers corps d’emploi et de combattre la précarité de nos membres en pleine pandémie. L’amélioration de nos conditions de travail doit être préconisée, soutient Simon Dostie-Cormier, président du SSSO dans un communiqué. 

Un homme devant des manifestants.

Simon Dostie-Cormier est président du SSSO-CSQ.

Photo : Radio-Canada / Lorian Bélanger

En entrevue à l’émission les matins d’ici, M. Dostie-Cormier a dit vouloir envoyer un message clair au député Lévesque ainsi qu’au gouvernement du Québec.

On doit combattre la précarité du soutien scolaire en Outaouais, localement, quand on parle de statut d’employés de soutien scolaire précaire, on a à peu près 70% de nos membres qui entrent dans cette catégorie-là , explique M. Dostie-Cormier.

Des manifestants et une affiche sur laquelle on peut lire "faut que ça change maintenant".

Le SSSO affilié à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) dénonce les conditions de travail des employés.

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Selon lui, la précarité est en lien avec la nature des horaires atypiques, qui changent souvent et qui obligent le personnel à se trouver un autre emploi pour arrondir les fins de mois.

Le SSSO représente près de 4000 membres du soutien scolaire dans plus de 44 corps d’emplois du secteur général, du service direct aux élèves, du secteur Technique ainsi que le soutien des Centres de services scolaires des Draveurs ainsi que des Portages-de-l’Outaouais.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !