•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un jeune homme de 25 ans tué à Dartmouth

Un cordon et quatre véhicules de la police dans la rue.

Les policiers ont bloqué la rue Primrose pendant plusieurs heures durant la nuit pour leur enquête.

Photo : CBC/Paul Palmeter

Radio-Canada

La Police régionale d’Halifax enquête sur la mort d’un homme de 25 ans, durant la nuit de jeudi à vendredi, à Dartmouth.

Les policiers ont répondu à un appel au sujet d’armes et d’un homme blessé vers 18 h 30. Arrivés sur les lieux, au 0-50, rue Primrose, ils ont trouvé un homme grièvement blessé.

Le blessé a été transporté d’urgence à un hôpital.

Le sergent-chef Robert Fox, de la police d’Halifax, confirme que l'homme a succombé à ses blessures durant la nuit, vers 1 h. Il ne dévoile pas son identité avant que la famille soit informée.

Les policiers mènent une enquête pour homicide. Ils ne dévoilent aucun renseignement quant à un suspect dans cette affaire.

De petits cônes disposés sur le sol derrière le cordon policier.

Les policiers ont disposé plusieurs indicateurs d'éléments de preuve sur le terrain de stationnement d'un immeuble de logements à l'intersection des rues Primrose et Robert Burns.

Photo : CBC/Paul Palmeter

Robert Fox ne peut préciser le genre d’arme utilisée dans ce cas. Des témoins sur les lieux jeudi soir disaient avoir l’impression que l’homme avait été poignardé.

La rue Primrose a été fermée pendant plusieurs heures durant la nuit. Elle a été rouverte vendredi matin.

Les policiers comptent poursuivre leur examen des lieux pendant une bonne partie de la journée vendredi.

La Police régionale d’Halifax demande à toute personne qui aurait des renseignements sur cette affaire de communiquer avec elle ou avec le service anonyme Échec au crime.

Avec les renseignements de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !