•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Allemagne espère un vaccin contre la COVID-19 début 2021

Jens Spahn.

Le ministre allemand de la Santé Jens Spahn lors de la réunion hebdomadaire du cabinet gouvernemental à Berlin.

Photo : Getty Images / Pool

Reuters

Un vaccin contre la Covid-19 pourrait être mis à la disposition de la population allemande au début de l'année prochaine, a déclaré vendredi le ministre de la Santé, Jens Spahn, cité par le Spiegel.

Le plan de vaccination, a-t-il ajouté, vise à en faire bénéficier une importante proportion de la population dans un délai de six à sept mois.

Bien sûr, il serait préférable qu'un vaccin puisse empêcher les nouvelles infections. Mais il pourrait aussi être bénéfique s'il adoucit le cours de la maladie, poursuit Jens Spahn alors qu'apparaissent des doutes sur la capacité des vaccins en cours de développement à apporter une protection totale et absolue contre le SRAS-CoV-2.

Le quotidien Bild rapportait vendredi que des préparatifs ont été lancés pour pouvoir lancer une campagne de vaccination contre le coronavirus avant même la fin de l'année.

Selon le journal, qui ne cite pas ses sources, le ministère de la Santé travaille notamment sur la création de 60 centres dédiés au stockage des potentiels vaccins et a demandé aux exécutifs régionaux des Länder de lui indiquer d'ici le 10 novembre les lieux d'installation de ces centres.

COVID-19             : ce qu'il faut savoir

Jens Spahn, qui a lui-même été testé positif au coronavirus, avait déclaré cette semaine lors d'une visioconférence que le laboratoire allemand BioNTech était proche d'obtenir une autorisation pour son candidat vaccin, ont rapporté des participants, cités par Bild.

Interrogé sur le possible calendrier des premières vaccinations, Spahn, cité par des participants, avait répondu : Cela pourrait se produire avant la fin de l'année.

Il est un peu plus prudent dans ses déclarations au Spiegel.

BioNTech développe un vaccin potentiel en partenariat avec Pfizer. Le mois dernier, Berlin a attribué 745 millions d'euros de financements à BioNTech et à CureVac pour accélérer leurs travaux sur un vaccin contre le coronavirus et accroître les capacités de production du pays.

L'Allemagne connaît une flambée de nouveaux cas, avec plus de 10 000 infections quotidiennes rapportées jeudi puis vendredi, une première depuis le début de l'épidémie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !