•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première exposition pour le collectif Les Muses

Cinq femmes qui posent pour une photo devant leurs oeuvres.

Toutes les femmes qui forment le collectif proviennent d'Alma et des environs.

Photo :  courtoisie / Johanne Cormier

Julie Larouche

Les Muses, un regroupement de six femmes artistes, présente une toute première exposition à la Galerie 5 de Jonquière jusqu’au 31 octobre.

L’exposition regroupe des œuvres très diversifiées qui font rayonner le talent de chacune d’entre elles, à travers différentes techniques et différents médiums.

Depuis 2019, Anne-Marie Anctil, Denise Desmeules, Jacinthe Grenon, Josée Grimard, Mélanie Tremblay et Françoise Belley ont choisi de s’unir pour créer un lieu d’échange et pour briser l’isolement.

Tout seul, on va plus vite. Ensemble, on va plus loin, mentionne d’entrée de jeu celle qui est derrière ce collectif, Josée Grimard.

Six femmes habillées de noir qui posent dans une galerie d'art.

Le collectif Les Muses est formé d'Anne-Marie Anctil, Denise Desmeules, Jacinthe Grenon, Josée Grimard, Mélanie Tremblay et Françoise Belley.

Photo :  courtoisie / Johanne Cormier

Nous sommes toutes des artistes d’Alma et des environs. En février 2019, j’ai eu l’idée de créer ce collectif avec des femmes de cœur, des artistes avec qui j’ai des atomes crochus. Le but c’est de s’entraider, de partager et d’échanger sur notre passion, souligne Josée Grimard.

Depuis, les peintres ont participé à de nombreuses activités.

On a des rencontres tous les mois. On s’implique beaucoup dans la communauté. On a entre autres participé à des marchés de Noël et on a fait des œuvres sur des tuiles de plafond dans des CHSLD de la région.

Josée Grimard, artiste

La Galerie 5 est située à l’intérieur du Sofia Art Studio sur la rue Saint-Dominique, à Jonquière.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !