•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Barrage à Kitigan Zibi pour faire valoir les revendications de la communauté autochtone

Des manifestants devant un camion à l'arrêt route 105.

Des membres de la communauté autochtone de Kitigan Zibi ont érigé un barrage sur la route 105 pour faire part de leurs revendications.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Bergeron

Radio-Canada

Les membres de la communauté autochtone de Kitigan Zibi ont arrêté les véhicules circulant sur la route 105 entre Gatineau et Maniwaki, jeudi pour faire part de leurs revendications aux automobilistes.

Une cinquantaine de membres de la communauté anishinabée se sont rassemblés en bordure de la route en début de journée. Ils ont arrêté les véhicules le temps de discuter, un à un, avec les conducteurs de leurs revendications.

Ils ont dénoncé le racisme systémique et les tensions entre pêcheurs autochtones et non autochones en Nouvelle-Écosse . Les membres de la communauté autochtone de Kitigan Zibi ont aussi rappelé leur demande pour un moratoire sur la chasse à l'orignal dans la réserve faunique La Vérendrye.

Un représentant de la communauté autochtone de Kitigan Zibi devant un barrage routier.

Un représentant de la communauté autochtone de Kitigan Zibi fait part des enjeux pour les membres de la communauté.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Bergeron

Il y a tellement de choses que je peux nommer. La liste continue. Et ça c'est juste quelques-unes des choses dont on parle. C'est pour démontrer à quel point on vit des enjeux chaque jour de notre vie.

Un représentant de la communauté autochtone de Kitigan Zibi

Le barrage a été érigé à 8 heures jeudi matin et levé vers 16h00. Les automobilistes qui sont passés lorsque le barrage était en place ont été considérablement ralentis. Les policiers, qui étaient sur les lieux, ne rapportent aucun incident et ajoutent que la manifestation s'est déroulée de façon pacifique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !