•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Décès d’un employé d’une usine de poulet du Manitoba atteint de la COVID-19

Le devant de l'usine Exceldor à Blumenort, au Manitoba.

27 cas de COVID-19 ont été décelés au sein de l'usine de transformation de viande de poulets Exceldor, située à Blumenort, dans le sud du Manitoba.

Photo : Radio-Canada / Patrick Foucault

Radio-Canada

Un homme de 42 ans qui travaillait à l’usine de poulet Exceldor de Blumenort, dans le sud-est du Manitoba, est mort après avoir reçu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19, indique une porte-parole de l’entreprise québécoise.

Il est parmi 27 employés de l’usine située dans la communauté de Blumenort qui ont été déclarés positifs depuis le 8 octobre, indique la porte-parole de la coopérative Exceldor, Gabrielle Fallu.

L’homme est décédé le 11 octobre. Nous étions choqués et attristés par cet événement soudain, dit-elle.

Nous avons eu l’occasion de parler avec sa famille au sujet de cet événement tragique et d’exprimer, de la part de l’équipe Exceldor, notre plus profonde tristesse et nos sincères condoléances, poursuit la porte-parole.

Elle ajoute que le travailleur a été infecté en dehors de l’usine.

Il n’est pas clair si sa mort a été causée par la COVID-19. L’entreprise indique qu’elle n’est pas en mesure de fournir de détails supplémentaires, afin de respecter la vie privée de l’employé.

La province et l’entreprise affirment qu’il n’y a aucune preuve que les travailleurs de l’usine ont contracté le virus dans leur lieu de travail.

La recherche de contacts et un examen des mesures sanitaires à l’usine montrent que la transmission n'y a pas eu lieu, indique le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin.

L’acquisition du virus dans la communauté, telle que pendant le covoiturage, sont des possibilités que nous examinons, ajoute-t-il.

Une porte-parole du syndicat des employés de l’usine dit avoir appris la mort du travailleur lors de la fin de semaine de l’Action de grâce.

À ce moment-là, nous n’avions pas de détails, et nous n’avons toujours pas de détails concernant la cause de la mort de cet individu, affirme Bea Bruske, la secrétaire-trésorière de la section locale 832 du syndicat des Travailleurs et travailleuses unis de l'alimentation et du commerce.

33 cas confirmés

Un total de 33 personnes liées à l’usine ont été déclarées positives à compter de jeudi matin, indique-t-elle.

Les cas ne sont pas liés à un service précis de l’usine, note-t-elle.

L’établissement était une usine de Granny’s Poultry avant la fusion de cette entreprise avec Exceldor. C’est la plus importante usine de poulet au Manitoba, avec 650 employés, selon le syndicat.

Bea Bruske indique qu’environ 90 personnes liées à l’usine sont en isolement.

Le syndicat affirme qu’Exceldor communique avec lui plusieurs fois par jour et que l’entreprise a pris des mesures pour répondre à toutes ses préoccupations.

Avant les cas de COVID-19 dans l’usine, l’entreprise a imposé la distanciation, placé des barrières matérielles entre les travailleurs, fourni de l’équipement de protection individuelle et échelonné les quarts de travail.

Une nouvelle inspection de la santé publique est prévue vendredi.

Avec les informations de Cameron MacLean

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !