•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accident mortel de bateau sur le lac Kipawa : l’enquête préliminaire se poursuivra en décembre

Le Palais de Justice de Ville-Marie

Le Palais de Justice de Ville-Marie (archives)

Photo : Radio-Canada / Boualem Hadjouti

Tanya Neveu

L’enquête préliminaire de Judith August Hunter, accusée de négligence criminelle causant la mort et de conduite dangereuse causant la mort, se poursuivra le 8 décembre.

Après deux jours de témoignages au palais de justice de Ville-Marie, cette étape a été reportée afin de faire entendre deux derniers témoins.

Mardi, l’émotion était palpable au palais de justice de Ville-Marie, alors qu’une des témoins a éclaté en sanglots à plusieurs reprises.

Le 2 juillet 2019, Judith August Hunter, 51 ans, prenait place à l’intérieur d’une embarcation nautique sur le lac Kipawa, où trois autres personnes étaient présentes.

Le lendemain, le corps de Keesha Hunter, 23 ans, était repêché dans les eaux du lac Kipawa.

L’enquête préliminaire, présidée par la juge Marie-Claude Bélanger, vise à vérifier si les preuves sont suffisantes afin de tenir un procès.

Jeudi après-midi, 10 témoins avaient été entendus, dont quatre policiers de la Sûreté du Québec et deux autres du département de police de Kebaowek.

Deux autres témoins, qui étaient sur l’embarcation le 2 juillet, ont aussi témoigné.

Une ordonnance de non-publication nous empêche de révéler les informations qui sont divulguées en cour en attente du procès.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !