•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un chercheur dit être entré sur le Twitter de Trump avec le mot de passe « maga2020! »

Le compte Twitter de Donald Trump, avec une photo de lui devant une foule de partisans et partisanes

Un chercheur en cybersécurité affirme être entré dans le compte Twitter de Donald Trump en y entrant le mot de passe «maga2020!».

Photo :  Capture d’écran - Twitter

Radio-Canada

La semaine dernière, un chercheur en cybersécurité des Pays-Bas a déclaré qu’il était parvenu à se connecter au compte Twitter du président américain Donald Trump en devinant son mot de passe, ce qu’a démenti la Maison-Blanche et le réseau social.

Maga2020!, en référence au slogan de la campagne électorale de Donald Trump, Make America Great Again 2020. Il s’agirait du mot de passe qu’il fallait inscrire jusqu’à la semaine dernière sur Twitter pour accéder au compte du président américain.

C’est du moins ce que prétend Victor Gevers, à la tête de l’Institut néerlandais pour la divulgation des vulnérabilités. Pour prouver son point, il a publié une capture d’écran des paramètres privés de @realDonaldTrump.

Cette preuve est jugée insuffisante par Twitter, qui a tout de même affirmé avoir mis en place des mesures de sécurité supplémentaires à l’endroit de comptes plus médiatisés ou liés aux élections américaines. Le réseau social a profité de l’occasion pour encourager ses utilisateurs et utilisatrices à activer l’authentification à deux facteurs.

Une impression de déjà vu

Ce n’est pas la première fois que ce chercheur affirme avoir accédé au compte Twitter de Donald Trump. À deux semaines des élections en 2016, il a dit y être parvenu avec deux autres pirates informatiques en entrant le mot de passe yourefired.

Cette fois-ci, il aurait d’abord essayé ce mot de passe sans succès. Mais il n’aurait eu besoin que de cinq tentatives pour tomber sur maga2020!. Selon un rapport, il a ensuite alerté l'Agence de cybersécurité et de sécurité des infrastructures (CISA), l’organisation responsable de la sécurité du président américain.

Joint par le magazine Forbes, Judd Deere, le porte-parole de la Maison-Blanche, a démenti ce qu’avance le chercheur néerlandais, ajoutant qu’il ne comptait pas faire de commentaire sur la sécurité touchant les réseaux sociaux de Donald Trump.

Avec les informations de Forbes, Variety, et TechCrunch

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !