•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Muriel, la citrouille géante qui fait sourire à North Vancouver

Jeff Pelletier avec Muriel, sa citrouille géante, taillée à l'image d'un extraterrestre du film Alien.

Jeff Pelletier avec Muriel, sa citrouille géante, taillée à l'image d'un extraterrestre du film Alien.

Photo : Radio-Canada / Alex Lamic

« C’est la plus grosse citrouille de North Vancouver cette année », se félicite Jeff Pelletier.

La compétition annuelle, qui se tient tous les automnes à Langley, a beau avoir été annulée en raison de la COVID-19, sa citrouille géante, prénommée Muriel, en l’honneur de sa grand-mère maternelle, a tout de même droit à son moment de gloire.

Depuis quelques jours, les curieux se multiplient devant la maison de l’agriculteur amateur pour observer le légume en chair et en pépins.

Je n’ai jamais vu quelqu’un passer devant une citrouille géante et ne pas sourire, lance M. Pelletier, depuis son domicile. D'ailleurs, il observe souvent par la fenêtre les gens rassemblés autour du légume qui pèse pas moins de 408 kg.

Compte tenu de la folie de cette année, c’est un événement agréable pour le quartier, se réjouit-il.

Muriel, la citrouille géante, taillée à l'image d'un extraterrestre du film Alien.

La compétition annuelle de citrouilles géantes de Langley, en Colombie-Britannique, attire chaque année près de 4000 personnes, dit M. Pelletier.

Photo : Radio-Canada / Alex Lamic

Des citrouilles géantes partout dans le monde

La production de légumes géants gagne des adeptes à travers le monde. Les graines de citrouille de Jeff Pelletier se vendent par ailleurs dans des endroits pour le moins inusités. « J’ai un acheteur au Maroc cette année », s’étonne-t-il.

Ça risque d’être un peu chaud. Je leur ai demandé d’envoyer des photos, mais ils n’ont jamais donné suite, ajoute-t-il.

Jeff Pelletier et ses collègues souhaitent par ailleurs que leur sport devienne aussi populaire qu’aux États-Unis, où certaines compétitions commanditées offrent aux vainqueurs des cachets plus importants qu’en Colombie-Britannique.

En Californie, le gagnant reçoit 7 $ par livre, et la citrouille tourne autour de 2000 livres. Ici, le gagnant reçoit généralement autour de 500 $, raconte M. Pelletier.

Jeff Pelletier et Muriel, sa citrouille géante.

Jeff Pelletier vend ses graines de citrouille partout dans le monde sur le site World Class Gardening au prix de 4 pour 10 $.

Photo : Radio-Canada / Alex Lamic

Il invite les gens qui aimeraient faire pousser des légumes géants à mettre des gants et à prendre le chemin du champ. Si vous êtes intéressé, j’ai les graines et les connaissances, dit-il.

L’activité, assure-t-il, est super amusante. À leur apogée, les citrouilles augmentent de 18 à 23 kg de plus par jour. Vous pouvez les voir grandir, c'est fascinant.

Les nouveaux jardiniers devront se débarrasser de certaines idées préconçues, prévient M. Pelletier. Comme le calcium améliore la poussée, plusieurs agriculteurs nourrissent leur citrouille au lait, explique-t-il. C’est un mythe très répandu.

Une passion automnale

Je blâme Charles Schulz, le créateur de Snoopy et des Peanuts, dit Jeff Pelletier en riant. L’émission C'est la grande citrouille, Charlie Brown était l’un de ses dessins animés préférés en tant qu’enfant.

Aujourd’hui, l’Américain d’origine est le 11e producteur de la Colombie-Britannique à avoir dépassé la barre des 454 kg (1000 lb) pour une citrouille.

Ça fait beaucoup de tartes à la citrouille! Ce commentaire, M. Pelletier l’entendra aussi longtemps qu’il poursuivra sa passion de faire pousser des légumes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !