•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD promet des mesures fiscales pour lutter contre la COVID-19

Ryan Meili s'exprime lors d'une annonce électorale (archives).

S'il est élu, Ryan Meili souhaite mettre en place des mesures budgétaires provisoires d'ici Noël.

Photo : La Presse canadienne / Michael Bell

Radio-Canada

Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Ryan Meili, s'est engagé jeudi à mettre en place des mesures fiscales provisoires d'une valeur de 50 millions de dollars pour lutter contre la COVID-19.

Si le parti est porté au pouvoir le 26 octobre, il promet des investissements dès le premier mois suivant son élection.

Le NPD s'engage à des investissements de mi-année de 20 millions de dollars dans les écoles pour garantir des salles de classe sécuritaires.

Le parti dit vouloir investir ces fonds pour les écoles ayant les plus gros effectifs d'élèves afin de trouver de nouveaux espaces pour les accueillir et garantir la distanciation sociale. Le parti veut aussi s'assurer d'avoir des professeurs remplaçants disponibles.

Vingt millions de dollars pour l'embauche de personnel dans le domaine de la santé. Cela comprend des embauches d'infirmi.e.res et d'aide-soignants dans les centres de soins de longue durée pour les aînés, ainsi que plus de personnel de nettoyage.

Enfin 10 millions de dollars seraient alloués à des organismes communautaires qui viennent en aides aux personnes dans le besoin, comme celles souffrant de dépendances.

Ces mesures apporteront un réel soutien aux familles qui se demandent comment se protéger les unes envers les autres devant l'augmentation de cas dans la province, déclare Ryan Meili.

Les familles veulent être sûres que leurs proches en soins de longue durée, leurs enfants en classe et les plus vulnérables sont bien soignés durant cette pandémie, dit-il.

Ryan Meili juge que ce budget de relance apportera un soutien indispensable à un système soumis à des tensions.

M. Meili estime qu'avec le nombre record de nouveaux cas de COVID-19, ces investissements supplémentaires sont nécessaires pour ralentir la propagation de la pandémie et réduire les impacts à long terme sur les personnes.

Nous ne pouvons pas attendre le budget de l'année prochaine pour agir contre la pandémie. Ces investissements sont nécessaires dès maintenant, affirme Ryan Meili.

Élections Saskatchewan 2020

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !