•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : le Manitoba met en place de nouvelles mesures dans les écoles de Winnipeg

Les nouvelles mesures s'appliquent à toutes les municipalités actuellement en code orange autour de la capitale manitobaine, et dans le nord de la province.

Des casiers dans une école.

Les nouvelles mesures dans les écoles seront en place tant que la région métropolitaine de Winnipeg sera au niveau restreint.

Photo : Radio-Canada / Gavin Boutroy

Le Manitoba impose de nouvelles mesures dans les écoles de la région métropolitaine de Winnipeg pour endiguer la transmission de la COVID-19, après que le médecin hygiéniste en chef a annoncé 147 nouveaux cas et 4 décès.

À partir de lundi, un renforcement des règles de distanciation physique sera appliqué dans les écoles :

  • Une distance physique de 2 mètres sera nécessaire dans la mesure du possible. Cela peut nécessiter une réorganisation de la classe et le retrait de certaines fournitures ou l’utilisation de salles peu utilisées.
  • Les activités parascolaires ne seront autorisées que si toutes les exigences d'apprentissage et de distanciation ont été satisfaites. Dans le cadre du sport, les participants doivent maintenir une distance avec les autres lorsqu’ils ne sont pas actifs.
  • Le personnel qui se déplace entre différents groupes fixes (y compris les enseignants suppléants) devra porter des masques jetables de qualité médicale, qui ont été donnés à toutes les écoles. Les masques N95 ne sont pas requis.
  • Les chorales d'intérieur et les instruments à vent ne seront pas autorisés.
  • Toutes les sorties extérieures doivent être reportées ou annulées.
  • Les élèves de la maternelle à la 8e année peuvent se voir offrir des options temporaires d'apprentissage à distance.

L'apprentissage mixte en classe et en ligne de la 9e à la 12e année où la distanciation n'est pas possible se poursuivra toutefois comme auparavant.

La province a pris ces mesures après avoir annoncé deux éclosions de COVID-19 dans deux écoles cette semaine.

Mardi, elle avait annoncé une éclosion à l’École Birds Hill, à Winnipeg. L’école de la division scolaire River East Transcona était passée au code orange, ce qui a entraîné des restrictions dans le système d’intervention en cas de pandémie de la province.

Jeudi, une éclosion a été signalée à l’École Arborgate, située à La Broquerie. Là encore, l’établissement est passé en code orange.

Nos écoles sont sécuritaires

En conférence de presse, Brent Roussin a tenu à relativiser la situation dans les écoles. Les écoles au Manitoba ont prouvé qu’elles étaient sécuritaires et avec un faible risque de transmission du virus, a-t-il déclaré.

Il a tout de même reconnu que la province constatait une augmentation des cas qu’on voit dans les écoles, même si ce n'est pas là que la maladie a été contractée.

Dans le Nord, notamment, trois écoles, deux à The Pas, et une, à Thompson, ont eu des cas de COVID-19 sans pour autant que des éclosions ne soient déclarées.

Quand on a un taux de transmission plus élevé dans une zone, cela va mener à des taux de transmission plus élevés dans n’importe quel lieu de la zone, y compris les écoles, a dit Brent Roussin.

Les nouvelles mesures en vigueur dans les écoles seront en place aussi longtemps que la région métropolitaine de Winnipeg et le Nord seront au niveau restreint, a-t-il précisé.

La DSFM réajuste le tir

À la Division scolaire franco-manitobaine, les parents ont maintenant le droit de réclamer l’éducation à distance pour leurs enfants, indique le directeur général, Alain Laberge.

Dans une lettre envoyée aux parents jeudi, la DSFM explique aux parents qu’ils doivent faire un choix entre continuer à envoyer leurs enfants à l’école ou de passer à l’enseignement à domicile. Vous comprendrez qu’avec ces changements, la DSFM doit réajuster le tir, est-il indiqué dans la lettre.

Elle poursuit : il est important de bien comprendre qu’une fois que vous avez fait votre choix, celui-ci est pour l’entièreté [du temps pendant lequel] l’école se trouve en code orange. Une fois que les écoles reviennent à un code jaune ou vert, l’éducation à distance se termine.

Alain Laberge note que la DSFM pourrait être confrontée à un manque d’espace si trop d’élèves restent dans les salles de classe.

Si la majorité de nos enfants sont toujours présents, on ne pourrait pas aller à deux mètres [entre les élèves]. La DSFM a demandé de façon spéciale à la province si nous pouvions avoir la flexibilité de bouger nos élèves de 9 à 12 à l’éducation à distance pour quelques semaines, pour faire de la place, explique-t-il.

Si la réponse du ministère est positive, certains élèves de la maternelle à 8e année pourraient devoir se rendre à des écoles différentes.

L’enseignement à distance requiert une importante réorganisation des ressources, note-t-il, en ajoutant : on croit qu’on est prêts.

Lettre du sous-ministre du ministère de l'Éducation au sujet du code orange dans les écoles. by Radio-Canada on Scribd

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !