•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cas actifs de COVID-19 : la MRC de Bonaventure dépasse celle d'Avignon

La rue principale de Paspébiac.

La ville de Paspébiac connaît une augmentation du nombre de cas de COVID-19 détectés parmi ses résidents.(archives).

Photo : Radio-Canada

Pour une première fois depuis le mois de septembre, le taux de cas actifs de COVID-19 est plus élevé dans la MRC de Bonaventure que dans la MRC d'Avignon, la municipalité de Paspébiac étant particulièrement touchée la propagation du coronavirus.

Ce taux s'élève à 486 cas actifs par 100 000 habitants dans Bonaventure, comparativement à 454 cas actifs par 100 000 habitants dans Avignon. La MRC de Bonaventure compte 85 cas actifs, comparativement à 67 cas dans Avignon.

Par ailleurs, 15 des 22 nouveaux cas annoncés jeudi pour l'ensemble de la Gaspésie se trouvent dans la MRC de Bonaventure.

Des 85 cas actifs recensés dans cette MRC, 42 ont été comptabilisés dans le secteur de Paspébiac.

Régent Bastien devant l'hôtel de ville de Paspébiac.

Régent Bastien, maire de Paspébiac, invite ses concitoyens à se faire dépister s'ils présentent des symptômes de la COVID-19 (archives).

Photo : Radio-Canada / Vincent Lafond

Le maire de la ville, Régent Bastien, observe que les rassemblements sont encore trop nombreux dans sa population et que certaines personnes tardent à se faire dépister malgré des symptômes.

On connaît les Paspéyas : on est chaleureux, on aime la famille, on aime rencontrer les gens, la famille, les amis. [...] L'autre aspect important, c'est que les gens n'ont pas le réflexe d'aller se faire tester lorsqu'ils ont au moins deux symptômes, soutient-il.

C'est aussi ce qu'a confirmé le directeur régional de santé publique pour la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine, le Dr Yv Bonnier-Viger.

Une chose qui ressort de façon importante, c'est que les gens ont de la difficulté à comprendre et à intégrer le fait que, quand on a un petit rhume, ça pourrait être la COVID-19.

Yv Bonnier-Viger, directeur régional de santé publique pour la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine

Selon le Dr Bonnier-Viger, les enquêtes épidémiologiques révèlent que des gens ont négligé leurs symptômes et ont passé le virus à plusieurs personnes avant de se faire tester et de savoir qu’ils avaient la COVID-19.

Des personnes infectées ont aussi transmis le virus dans leurs familles, lors de soirées avec des amis ou lors du gardiennage d'enfants ou de parties de cartes.

Le maire de Paspébiac affirme qu'il travaille de concert avec la Direction régionale de santé publique pour trouver des façons de sensibiliser davantage sa population au respect des mesures sanitaires.

Ce qui est sur la table, c'est d'avoir un agent de promotion. Est-ce qu'il ira directement dans les commerces et rencontrer les gens, faire du porte-à-porte ou d'autres activités de ce genre, ce n'est pas encore décidé, mais on devrait voir ça sous peu, soutient-il.

Régent Bastien envisage également de se servir d'un système automatisé qui permettrait de joindre tous les résidents pour leur rappeler les consignes sanitaires.

Pas de changement de zone prévue

Malgré la hausse des cas dans la MRC de Bonaventure, la Direction régionale de santé publique n'envisage pas, pour l'instant, de faire basculer le secteur en zone rouge.

Ça ne nous donnerait rien de fermer les bars et les restaurants parce que ce n'est pas là que ça se passe. C'est vraiment à l'intérieur de dynamiques familiales [que le virus se transmet].

Yv Bonnier-Viger

Par ailleurs, Dr  Bonnier-Viger laisse entendre que les municipalités de Carleton-sur-Mer, de Maria et de Nouvelle, situées dans la MRC d'Avignon, pourraient redescendre au palier orange d'ici quelques jours, car leur situation s'est stabilisée.

Seulement trois cas ont été recensés dans cette MRC au cours des cinq derniers jours.

Avec les informations d'Isabelle Larose

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !