•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’UQTR veut s’installer au centre commercial Fleur de Lys

Pancarte à l'entrée du campus de l'UQTR. avec des arbres feuillus

L'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) prend de l'expansion à Québec.

Photo : Radio-Canada

L’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) prend de l’expansion à Québec. Dans les prochaines semaines, d’importants travaux seront lancés afin d’aménager un campus dans l’ancien Sears du centre commercial Fleur de Lys.

Selon nos sources, le nouveau pavillon de l’UQTR a été approuvé par la ministre de l’Enseignement supérieur, Danielle McCann. Le financement du projet obtiendra d’ici peu l’aval de la présidente du Conseil du Trésor, Sonia LeBel.

Déjà dotée d’installations dans la capitale sur l’avenue de Vimy, l’Université du Québec à Trois-Rivières souhaite prendre de l’expansion pour ouvrir de nouveaux programmes.

L’objectif est ambitieux : le pavillon à Fleur de Lys doit être prêt pour la prochaine session d’été, en juin. Des travaux sont déjà en cours à l'intérieur de l'ancien Sears en prévision du lancement du chantier.

L’objectif est de pouvoir y accueillir près de 1000 élèves dans la première année d’activité.

Jusqu'à tout récemment, une clinique de dépistage de la COVID était aménagée dans les anciens garages du magasin.

Une série de cônes orange délimite le chemin que doivent emprunter les véhicules pour accéder à la clinique de dépistage au volant.

Une clinique de dépistage était située dans l'ancien garage du magasin Sears.

Photo : Radio-Canada / Vincent Archambault Cantin

Grands changements à Fleur de Lys

L’arrivée d’un campus universitaire au centre commercial Fleur de Lys deviendra le point de départ du changement de vocation du site.

Selon nos informations, un plan directeur pour le développement du secteur sera dévoilé cet automne par l’entreprise Trudel Alliance, propriétaire de Fleur de Lys.

Ça amène un vent de changement et pas seulement pour Fleur de Lys, mais pour l'ensemble du quartier Vanier, c'est un quartier qui va être en pleine revitalisation, la volonté de tout le monde est prête, souligne Jonathan Trudel, vice-président exécutif et fondateur de l'entreprise.

Il est déjà établi que l’arrivée de plusieurs centaines d’étudiants s’inscrit parfaitement dans la volonté de l’administration Labeaume de revitaliser le secteur Vanier, parmi les plus défavorisés de la région de Québec.

Au début du mois, la Ville de Québec publiait sa nouvelle vision du pôle Hamel-Laurentienne, qui prévoit jusqu’à 750 millions en investissement immobilier sur le site de Fleur de Lys.

Le zonage doit notamment être modifié le long du boulevard Wilfrid-Hamel pour permettre la construction d’édifices jusqu’à 14 étages.

Avec la collaboration d'Édith Hammond

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !