•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Restrictions additionnelles dans le Restigouche et Moncton en phase jaune

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Jennifer Russell au micro, entre des drapeaux du Nouveau-Brunswick.

La docteure Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, le 22 octobre 2020 à Fredericton.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Nouveau-Brunswick annonce des mesures additionnelles pour combattre la propagation du coronavirus dans le Restigouche, aux prises avec une éclosion de COVID-19. La région de Moncton, quant à elle, repassera en phase jaune.

À compter de minuit, les résidents de la zone 5, qui est la région de Campbellton, devront limiter leurs contacts à une bulle formée d’un seul ménage, à laquelle peuvent s'ajouter les soignants professionnels ou les aidants naturels et certains membres de la famille immédiate (parents, enfants, frères et sœurs, grands-parents).

En plus du Restigouche, ces restrictions seront en vigueur à Belledune, même si cette communauté n’est pas située en zone 5.

En revanche, les restrictions de la zone 5 ne sont pas étendues à Kedgwick, car le risque y est moins élevé, selon la docteure Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick.

Le fait qu'il y a de la transmission communautaire qui existe, c'est ça qui nous concerne le plus maintenant.

Dre Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick

Selon la Dre Russell, il faut immédiatement réduire le nombre de contacts rapprochés dans le Restigouche, car leur nombre élevé contribue à la transmission communautaire du virus dans la région.

Il y a quatre chaînes d'infection qui n'ont pas pu être liées à l'éclosion du Restigouche, ce qui est selon elle un signe de transmission dans la communauté.

Quelque 300 personnes dans le Restigouche sont en isolement, a mentionné jeudi le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs.

Des entreprises visitées

La population de la zone 5 peut s'attendre à voir un plus grand nombre d'agents du ministère de la Justice et de la Sécurité publique que d'habitude, a prévenu jeudi le premier ministre Blaine Higgs.

Les agents vont continuer de mettre l'accent sur la sensibilisation du public. Mais si les gens refusent de respecter les règles, elles se verront imposer des pénalités, a-t-il expliqué.

Blaine Higgs en conférence de presse devant des drapeaux du Nouveau-Brunswick.

Blaine Higgs, premier ministre du Nouveau-Brunswick, le 22 octobre 2020 à Fredericton.

Photo : Radio-Canada

Le premier ministre a aussi indiqué que des agents de la paix venaient de visiter 29 entreprises de la zone 5 pour y effectuer des inspections. Des ordonnances de non-conformité aux règles de santé publique ont été remises à cinq entreprises qui n'avaient pas de plan opérationnel.

Les entreprises récalcitrantes s'exposent à des amendes, mais on ne veut pas en arriver là, a dit Blaine Higgs.

Moncton repasse en phase jaune

La zone 1 de la province (Moncton / Sud-Est) passera en phase jaune, moins restrictive, à compter de 0 h 01, vendredi.

La région de Campbellton sera donc la seule zone en phase orange du Nouveau-Brunswick.

Trois nouveaux cas dans le Restigouche, moins de cas actifs

Les trois nouveaux cas de COVID-19 annoncés jeudi au Nouveau-Brunswick ont été dépistés dans la région du Restigouche.

La zone 5, celle de Campbellton, compte 55 cas actifs connus, et la zone 1 (Moncton / Sud-Est), 25.

En tenant compte des rétablissements, il y a deux cas actifs de moins que mercredi dans la région de Campbellton et huit de moins dans celle de Moncton.

Il y avait jeudi 81 cas actifs connus de COVID-19 au Nouveau-Brunswick, 9 de moins que la veille.

Cinq personnes atteintes de la COVID-19 étaient hospitalisées jeudi, dont une aux soins intensifs.

Deux journées de dépistage de masse dans le Restigouche

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

COVID-19 : Dépistage de masse dans le Restigouche

Le Réseau de santé Vitalité procédera à deux séances de dépistage de masse de la COVID-19 cette fin de semaine dans le Restigouche.

Le dépistage aura lieu :

- le samedi 24 octobre au Centre civique Mémorial de Campbellton, de 9 h à 19 h;

- le dimanche 25 octobre à l’aréna Inch Arran de Dalhousie, de 9 h à 19 h.

Aucun rendez-vous n’est nécessaire, mais les gens doivent apporter leur carte d’assurance maladie.

Le dépistage qui sera fait durant ces deux journées s’adresse uniquement aux personnes qui ne présentent aucun symptôme de la COVID-19.

Celles qui présentent des symptômes doivent plutôt faire une demande en ligne ou appeler Télé-Soins au 811 afin d’être dirigées vers un centre de dépistage.

Le réseau de la santé mentionne que les gens doivent prévoir une longue période d’attente. On leur recommande de s’habiller chaudement.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.