•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Josée Néron abandonne l’idée de poursuivre le citoyen Jimmy Voyer

L'hôtel de ville de Saguenay en automne.

L'hôtel de ville de Saguenay

Photo : Radio-Canada / Gilles Munger

Michel Gaudreau

La mairesse de Saguenay ne poursuivra pas le citoyen Jimmy Voyer en diffamation même si l'Union des municipalités du Québec (UMQ) reconnaît qu’il serait justifié de le faire.

L’UMQ permettrait même à Josée Néron d'obtenir un remboursement de ses frais juridiques si elle décidait d’aller de l'avant.

Jimmy Voyer assis dans la salle.

Jimmy Voyer assiste régulièrement aux séances du conseil de ville de Saguenay.

Photo : Radio-Canada / Mélyssa Gagnon

Le conseiller en communications à la Ville de Saguenay, Stéphane Bégin, a fait valoir à Radio-Canada que Jimmy Voyer et le chef du parti Alliance Saguenay, Dominic Gagnon, avaient changé de ton envers Josée Néron lors de la dernière séance du conseil municipal.

Cette nouvelle attitude a convaincu Josée Néron de tourner la page et de ne pas intenter de poursuite contre Jimmy Voyer.

Ce citoyen de Saguenay avait interpellé plusieurs fois et avec insistance la mairesse lors des séances du conseil, notamment avec des questions concernant les travaux d'asphaltage sur la rue où habite Josée Néron à Chicoutimi. Il laissait entendre que la mairesse s'était placée en conflit d'intérêts dans ce dossier, ce qu’elle a ouvertement dénoncé.

Jimmy Voyer est un ex-candidat du Parti populaire du Canada et l’un des membres fondateurs d’Alliance Saguenay.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !