•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Traverse de Pakua Shipu bloquée : les Innus réclament un meilleur service de la STQ

Un camion bloque l'accès à une route sur la Côte-Nord.

L'accès à la traverse est bloquée par des Innus de Pakua Shipu.

Photo : Facebook/Gervais Malleck

Des Innus de Pakua Shipu bloquent l’accès à la traverse entre leur communauté et le village de Saint-Augustin, de l’autre côté de la rivière en Basse-Côte-Nord, afin d'obtenir un meilleur service de traversier.

Les manifestants jugent que les horaires de la traverse, qui est opérée par la Société des traversiers du Québec (STQ), ne répondent pas aux besoins des membres de la communauté de Pakua Shipu.

Gervais Malleck, qui est directeur des programmes et communications du conseil de bande et lui-même usager de la traverse, demande à la STQ d'améliorer son service entre Pakua Shipu et Saint-Augustin pour faciliter l'accès des membres de la communauté à certains services qui se trouvent de l'autre côté de la rivière.

Avec la caisse populaire, le service postal, les magasins. Aujourd’hui, on bloque pour augmenter le service et améliorer l’horaire.

Gervais Malleck, directeur des programmes et communications du conseil de bande de Pakua Shipu
Gervais Malleck en marge de la Commission Viens

Le directeur des programmes et communications du conseil de bande de Pakua Shipu, Gervais Malleck (archives)

Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

En ce moment, selon le site web de la STQ, des traversées sont offertes toutes les heures entre 6 h 15 et 17 h 45, la semaine. La fin de semaine, le service est aussi offert chaque heure entre 11 h et 16 h 15. Selon M. Malleck, la STQ doit étendre le service les soirs et la fin de semaine.

En raison de la COVID-19, le nombre de passagers est limité à huit dans l'aéroglisseur.

Rencontre prévue

Gervais Malleck affirme qu’une rencontre est prévue cet après-midi entre la STQ, des représentants de Pakua Shipu et des représentants de la Municipalité de la Côte-Nord-du-Golfe-du-Saint-Laurent.

De son côté, la STQ confirme que des discussions sont en cours avec la communauté de Pakua Shipu, mais refuse de commenter la situation pour le moment. La Société précise toutefois souhaiter un dénouement favorable pour la reprise du service.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !