•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manifestation à Fredericton en appui aux pêcheurs autochtones

Les manifestants devant l'édifice.

Des dizaines de personnes ont participé à la manifestation devant l’édifice de l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick, jeudi, pour appuyer les pêcheurs de la Première Nation de Sipekne’katik en Nouvelle-Écosse.

Photo : Radio-Canada / Michel Corriveau

Radio-Canada

Plusieurs personnes se sont rassemblées devant l’édifice de l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick, à Fredericton, jeudi, pour appuyer les pêcheurs de la Première Nation de Sipekne’katik en Nouvelle-Écosse.

Le rassemblement est organisé par les Malécites de la région en appui aux Micmacs qui effectuent au sud-ouest de la Nouvelle-Écosse une pêche au homard dite de subsistance modérée.

Le droit des Premières Nations à la pêche, à la chasse et à la cueillette pour s’assurer d’une subsistance modérée est garanti par la décision Marshall rendue par la Cour suprême du Canada en 1999.

Les pêcheurs commerciaux de la Nouvelle-Écosse jugent que la pêche de subsistance qu’effectue en ce moment la Première Nation de Sipekne'katik dans la baie Sainte-Marie est illégale, car elle se déroule hors des saisons de pêche déterminées par Pêches et Océans Canada. Ils craignent aussi que cette pêche nuise à la durabilité de la ressource.

Des affrontements ont eu lieu. Le bateau d'un pêcheur micmac et un bâtiment où les Autochtones apportaient leurs homards ont été détruits par des incendies suspects ces dernières semaines.

La manifestation de Fredericton se veut pacifique.

Les organisateurs ont aussi demandé aux participants de respecter toutes les consignes de santé publique destinées à réduire les risques de contagion de la COVID-19, notamment le port du masque et le respect d’une distance de deux mètres entre eux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !