•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

256 cas de COVID-19 et 9 décès dans la grande région de Québec

Un site de dépistage, au Québec.

Du personnel médical sur un site de dépistage de la COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Le plus récent bilan de la santé publique recense 168 nouveaux cas de COVID-19 dans la Capitale-Nationale. Le nombre de nouvelles infections demeure aussi très élevé en Chaudière-Appalaches, avec 88 nouveaux cas.

Sur la vingtaine de nouveaux décès confirmés au Québec, près de la moitié sont dans ces régions, soit sept dans la Capitale-Nationale et deux en Chaudière-Appalaches.

D'ailleurs, plus d'une centaine d'employés de l'Hôtel-Dieu de Lévis ne sont pas au travail en raison de la COVID-19, 65 ont contracté la maladie et 39 autres sont en isolement préventif. Dans une des unités où l'éclosion de la COVID-19 est la plus active, 6 usagers et 12 employés ont été infectés depuis le début de la semaine.

Jeudi après-midi, l'Hôpital de Thetford Mines a aussi annoncé la fermeture partielle et temporaire de ses services d'obstétriques en raison d'un manque de personnel. Dès demain, les services ne seront plus offerts les fins de semaine.

Dans un communiqué, le CISSS de Chaudière-Appalaches explique que les mères qui ont atteint 36 semaines et plus de grossesse et dont l'accouchement est prévu pendant cette période seront contactées sous peu individuellement. Les accouchements d'urgence pourront continuer à se faire à Thetford Mines en tout temps.

Plus de cas chez Olymel?

Les chiffres quotidiens en Chaudière-Appalaches continuent d'être plombés par une importante éclosion à l'usine d'Olymel de Vallée-Jonction, où 54 cas ont été confirmés jusqu'à présent. Le bilan pourrait s'alourdir puisqu'encore une soixantaine d'employés attendent leur résultat de test.

Le syndicat a aussi demandé la fermeture de l'usine pour deux semaines, question de couper court à la transmission. Ce scénario est pour l'instant écarté par l'employeur et de nombreux employés sont inquiets. La santé publique explique que seules les personnes qui sont considérées comme des contacts étroits ont été placées en isolement préventif.

Quand on fait nos enquêtes au niveau de la santé publique, on prend le temps d'évaluer les contacts entre les cas et de potentiel contact. Donc ceux qu'on a jugé qui étaient à contact significatif, on fait ça dans les règles de l'art, assure Julie Lambert, adjointe à la directrice de santé publique dans Chaudière-Appalaches.

Le maire de Vallée-Jonction, Réal Bisson, indique qu’il est toujours inquiétant de voir ce genre de situation se produire dans la communauté. Il appelle toutefois sa population à continuer les efforts. Plus il va y avoir de mesures, plus on va respecter ce qui est proposé par le gouvernement, par la santé publique, plus peut-être on va en sortir vite.

Avec la collaboration de Kassandra Nadeau Lamarche

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !