•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Affaire Vadeboncoeur: deux agents sanctionnés par le Comité de déontologie policière

Kaven Deslauriers marche au palais de justice de Trois-Rivières.

Kaven Deslauriers, au palais de justice de Trois-Rivières en octobre 2016

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après avoir été reconnu coupable de voie de fait par le tribunal contre Alexis Vadeboncoeur, l'agent Kaven Deslauriers de la police de Trois-Rivières est blâmé en déontologie policière pour ce même incident.

Le 2 février 2013, au moment de procéder à une arrestation, il a roué de coups Alexis Vadeboncoeur, un jeune homme qui venait de commettre un vol qualifié dans une pharmacie de Trois-Rivières.

La vidéo de son arrestation, captée par des caméras de surveillance, a été largement médiatisée.

Il a été condamné le 29 septembre à 45 jours sans salaire pour usage excessif de la force par le Comité de déontologie policière.

Au moment des faits, Kaven Deslauriers avait cinq ans d'expérience.

Son collègue, l'agent Dominic Pronovost, a aussi été condamné à deux jours sans salaire devant le Comité de déontologie pour le même incident. Celui-ci a toutefois été blâmé pour avoir tenu des commentaires inappropriés et d'avoir  fait usage sans prudence et discernement de son arme de service.

M. Pronovost est policier depuis 1997. Il cumulait 15 ans d'expérience au moment de l'arrestation d'Alexis Vadeboncoeur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !