•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Rays gagnent le deuxième match et égalent la Série mondiale contre les Dodgers

Brandon Lowe frappe un circuit.

Le joueur de deuxième-but des Rays de Tampa Bay, Brandon Lowe, a frappé deux circuits et produit trois points mercredi soir pour permettre à son équipe de l'emporter. Les Rays ont ainsi égalé 1-1 la Série mondiale contre les Dodgers de Los Angeles.

Photo : Getty Images / Sean M. Haffey

La Presse canadienne

Brandon Lowe a frappé deux circuits, Blake Snell a été solide pendant plus de quatre manches au monticule et les Rays de Tampa Bay ont défait les Dodgers de Los Angeles 6-4, mercredi, lors du deuxième match de la Série mondiale.

La série est égale 1-1. Le match no 3 sera disputé vendredi.

Lowe a donné le ton avec un circuit en solo au champ opposé dès la première manche contre l'ouvreur des Dodgers Tony Gonsolin. Il a ajouté un circuit de deux points, également au champ opposé, en cinquième aux dépens du releveur Dustin May.

Avant la rencontre, Lowe affichait une moyenne de ,107 depuis le début des séries et de ,083 (4-en-48) en 13 rencontres depuis le début des séries de sections.

Oui, c'était une superbe sensation, a dit Lowe, qui a frappé 14 circuits et produit 37 points cet été. C'était super de retrouver ma touche et de contribuer à nouveau. Mes coéquipiers ont fait un travail phénoménal au cours du dernier mois, c'était bien d'enfin les aider.

Joey Wendle a frappé un double de deux points en quatrième et a ajouté un ballon-sacrifice en sixième pour les Rays, dont les six points et 10 coups sûrs étaient des sommets à leurs 11 derniers matchs.

Je pense que le match d'aujourd'hui représente mieux l'équipe que nous sommes, a dit Wendle. C'est une belle victoire d'équipe. Tout le monde a contribué dans les différents aspects du jeu.

Pendant ce temps, Snell a muselé les frappeurs adverses pendant les quatre premières manches. Le premier coup sûr qu'il a accordé a été un circuit de deux points à Chris Taylor après deux retraits en cinquième.

Snell, récipiendaire du trophée Cy-Young dans l'Américaine en 2018, a finalement concédé deux points, deux coups sûrs et quatre buts sur balles en quatre manches et deux tiers. Il a retiré neuf frappeurs sur des prises.

Il a été brillant, a dit le gérant des Rays, Kevin Cash. De mon point de vue, sa balle glissante semblait vraiment efficace. Il a été super bon. Il nous a donné ce dont nous avions besoin.

Diego Castillo, le quatrième releveur employé par les Rays, a provoqué le dernier retrait en retirant Taylor sur des prises sur trois lancers.

Nous nous sommes bien battus, mais ils ont de très bons lanceurs. Ils ont pris l'avance rapidement et nous n'avons pas été en mesure de remonter la pente, a dit Taylor.

Blake Snell effectue un lancer du monticule.

Blake Snell a donné deux points en quatre manches et deux tiers, mercredi soir.

Photo : Getty Images / Tom Pennington

Aucun partant des Dodgers n'était disponible

Les Dodgers ont employé sept lanceurs différents au cours de la rencontre.

Nous n'avions aucun lanceur partant avec un nombre normal de jours de repos, a insisté le gérant des Dodgers, Dave Roberts.

Walker Buehler sera le lanceur partant pour les Dodgers lors du troisième match, contre Charlie Morton du côté des Rays.

Les Dodgers participent à la Série mondiale pour une troisième fois en quatre ans, mais ils visent un premier titre depuis 1988.

Les Rays n'ont jamais gagné le championnat. Ils ont perdu devant les Phillies de Philadelphie lors de leur seule autre participation à la Série mondiale, en 2008.

Snell semblait parti pour une longue soirée de travail quand les choses ont vite déboulé en cinquième. Après avoir permis à Taylor de réduire l'écart à 5-2 avec une longue balle, il a ensuite accordé un but sur balles à Mookie Betts et un simple à Corey Seager.

Contrairement à mardi, Cash n'a pas perdu de temps avant de remplacer son lanceur partant et Nick Anderson a pris la relève de Snell.

Cash avait laissé Tyler Glasnow effectuer 112 tirs lors du premier match, établissant un sommet personnel. Snell n'a effectué que 88 tirs mercredi, lui qui n'a pas terminé six manches dans un match depuis le 21 juillet 2019.

Anderson a vite freiné l'élan des Dodgers en retirant Justin Turner sur des prises.

Will Smith a frappé un circuit en solo en sixième contre Anderson, ramenant les Dodgers à trois points des Rays. Cody Bellinger l'a imité en huitième avec un circuit au champ centre aux dépens de Pete Fairbanks.

Toutefois, Aaron Loup et Castillo ont ensuite fermé les livres pour les Rays.

La série est disputée au Globe Life Park, domicile des Rangers du Texas, en raison de la pandémie de coronavirus. La capacité maximale du stade est de 40 518 spectateurs et le Baseball majeur a affirmé qu'il sera rempli à environ 28 % au cours de la série, comme ce fut le cas pendant la série de championnat de la Ligue nationale. Les partisans sont placés en bulles isolées de quatre bancs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !