•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Projet de bretelle d’autoroute : le boisé Steinberg serait épargné par un nouveau tracé

Les citoyens du secteur d’Hochelaga entendent toutefois maintenir leur mobilisation pour préserver le boisé.

Des personnes sont réunies sur un terrain boisé.

Environ une centaine de personnes, dont beaucoup de familles avec de jeunes enfants, s'étaient mobilisées pour la préservation du boisé urbain.

Photo : Elisabeth Greene/Facebook

Radio-Canada

À l’origine, le projet d’une grande boucle avait pour objectif de relier le boulevard de l'Assomption à la rue Souligny, et ainsi rendre la circulation des camions plus fluide entre l'autoroute 25, la rue Notre-Dame et le port.

Or, ce projet a provoqué le mécontentement des citoyens qui ont mené une opération de reboisement de cet espace la semaine dernière pour signifier leur opposition au projet.

Quelques jours plus tard, le projet semble avoir été revu par le ministère des Transports, qui a élaboré un autre tracé du projet qui ne prévoit pas une grande boucle pour la bretelle d’autoroute.

Cependant, l’avenir du boisé n’est pas définitivement décidé.

Eric-Alan Caldwell, conseiller municipal d’Hochelaga et responsable de l’urbanisme et de la mobilité au comité exécutif de la Ville de Montréal, a dévoilé sommairement les nouveaux contours du projet en expliquant qu’en enlevant l’empreinte au sol de la boucle, on se garde plus de possibilités. Présentement, Hydro-Québec travaille sur un projet avec cette considération de préserver les milieux humides. Nous, c’est clair qu’on vient faire notre part justement en enlevant la boucle pour préserver le potentiel du terrain.

Par ailleurs, l’administration de Valérie Plante veut améliorer la desserte de transport collectif dans ce secteur. Il y a également un passage piétonnier qui a été annoncé récemment plus à l’est dans le quartier.

Grands projets industriels

En plus du projet de liaison de l’autoroute 25 et le port de Montréal, il est question de grands projets industriels qui s’étendent jusqu’à l’autoroute 25.

Pour assurer la consultation publique avec les résidents quartier, une table de concertation sera mise sur pied et réunira des citoyens du secteur et les acteurs institutionnels comme Transport Québec, la Ville de Montréal, le Port de Montréal, Hydro-Québec.

Cette initiative répond à une recommandation de l’Office de consultation publique de Montréal qui soulignait une forme de méfiance envers les décideurs.

Les citoyens du secteur entendent maintenir leur mobilisation pour la préservation du boisé Steinberg, un ancien site d'entrepôt de la chaîne de supermarché, disparue en septembre 1992.

Avec les informations de Pierre-Antoine Saulnier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !