•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : WestJet remboursera ses clients dont le vol a été annulé au Canada

La compagnie entrera en contact avec ses clients à compter du 2 novembre.

Un avion WestJet sur une piste d’atterrissage.

Un avion de la compagnie WestJet

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

La Presse canadienne

La compagnie aérienne WestJet a annoncé mercredi qu'elle commencerait à rembourser ses clients dont le vol au Canada a été annulé en raison de la pandémie de COVID-19, incluant ceux qui ont acheté des billets auprès de son transporteur à rabais Swoop.

WestJet est la première compagnie aérienne au Canada à offrir des remboursements pour l'annulation de ses vols nationaux dans le contexte de la pandémie.

Le transporteur aérien avait auparavant offert des crédits de voyage pour la majorité de ses vols annulés.

Cette fois, WestJet a indiqué que les remboursements se feraient selon la méthode de paiement utilisée par ses clients.

La compagnie aérienne, dont le siège social est établi à Calgary, a indiqué qu'elle communiquerait à compter du 2 novembre avec ses clients admissibles à un remboursement, en commençant par ceux dont le vol avait été annulé au début de la pandémie, le printemps dernier.

Nous avons entendu les préoccupations des voyageurs qui veulent se déplacer de façon sécuritaire, mais aussi obtenir des remboursements, a affirmé Ed Sims, président et chef de la direction de WestJet.

Les remboursements aux voyageurs devraient se faire sur une période de six à neuf mois.

Sur près de 16 300 passagers ayant demandé un remboursement auprès de WestJet, entre les mois de mars et d'août, seulement 11 % ont réussi à l'obtenir et 39 % des requêtes ont été refusées, selon un document déposé en Cour fédérale, en août dernier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !