•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Autochtones appellent au boycottage des homards non pêchés par des Micmacs

Des autochtones manifestent en arborant des coiffes autochtones et des tambours.

Des membres des Premières Nations du Manitoba ont manifesté devant le siège de la GRC à Winnipeg en soutien aux pêcheurs micmacs de Nouvelle-Écosse.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des Premières Nations du Manitoba appellent au boycott de toutes les importations des produits de homard provenant des Maritimes qui n’ont pas été pêchées par des pêcheurs Micmacs.

Le chef régional du Manitoba de l’Assemblée des Premières Nations, Kevin Hart, a contacté l’Union européenne pour les exhorter a soutenir les pêcheurs autochtones.

Les exportations canadiennes de homard vers l’Europe valent environ 175 millions de dollars par an. Un boycottage de l’UE du homard non pêché par des Premières Nations en soutien aux droits issus des traités serait conforme à la résolution du Parlement européen de respecter et de soutenir les droits et la sécurité personnelle des peuples autochtones, a déclaré Kevin Hart.

Un boycott européen des importations de homard canadien non autochtone montrera au Canada, à la Nouvelle-Écosse et aux pêcheurs non autochtones qu'il y a une tolérance zéro en Europe pour la violence contre les peuples autochtones.

Les commentaires du chef manitobain Kevin Hart ont été formulés dans un communiqué de presse mercredi après-midi alors que les dirigeants autochtones du Manitoba dénonçaient le fait que la Gendarmerie royale du Canada n'en fasse pas assez pour maintenir la paix entre les deux groupes que sont les pêcheurs autochtones et non autochtones en Nouvelle-Écosse.

Manifestation devant la GRC à Winnipeg

Une manifestation avec des chansons et des prières a eu lieu devant le siège de la GRC au Manitoba. Les chants et prières ont précédé à un défilé cérémoniel à cheval vers le Palais législatif du Manitoba, où les dirigeants autochtones se sont réunis pour montrer leur solidarité avec les pêcheurs Micmacs.

Des autochtones à cheval dans une rue de Winnipeg.

Des membres des Premières Nations du Manitoba ont descendu l'avenue Portage à cheval jusqu'au Palais législatif du Manitoba en soutien aux pêcheurs micmacs de Nouvelle-Écosse.

Photo : Radio-Canada

Je veux envoyer un message à nos amis et parents, nos frères et sœurs, sur la côte Est, je veux que vous sachiez que vous êtes dans nos pensées, a déclaré le grand chef de l'Assemblée des chefs du Manitoba, Arlen Dumas, lors d'un Facebook Live qui a eu lieu avant le rassemblement de la GRC.

Le sénateur Murray Sinclair a aussi pris la parole pendant l’événement Facebook. Il a critiqué le manque de protection des Micmacs par la GRC.

Si nous sommes une nation de lois, alors la loi la plus élevée dans ce pays est la Constitution, et notre Constitution reconnaît et affirme les droits issus de traités des Micmacs de se comporter conformément à leurs droits de pêche en vertu de ces traités, a déclaré le sénateur qui est aussi un ancien juge président de la Commission de vérité et réconciliation.

Murray Sinclair dit aussi avoir exprimé sa déception dans des messages adressés au premier ministre Justin Trudeau et à la GRC.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !