•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le festival Cinémental s'ouvre vendredi au CCFM

Une femme mange du maïs soufflé au cinéma.

Cinémental se déroule au cours des deux prochaines fins de semaine dans la salle Pauline-Boutal du CCFM.

Photo : getty images/istockphoto / lolostock

Le festival de films francophones Cinémental aura lieu du 23 au 25 octobre et du 30 octobre au 1er novembre, à la salle Pauline-Boutal du Centre culturel franco-manitobain. Des mesures sanitaires seront en place pour assurer la sécurité des cinéphiles.

Pour que le festival puisse se tenir, les organisateurs ont dû respecter les consignes des autorités sanitaires de la province, comme l’explique la coordinatrice du festival, Mélanie Bédard.

On va imposer que les gens viennent avec leur masque et qu'ils le portent jusqu’à ce qu’ils soient assis dans leur siège. On va aussi respecter la distanciation comme d’habitude. Il y aura des entrées et des sorties de la salle à une voie. On va s’assurer aussi que tout sera nettoyé et désinfecté, dit-elle.

Pour ce qui est de la billetterie et de la disposition du public dans la salle, les spectateurs pourront se procurer un billet virtuel et réserver leurs places en groupe.

Cette année, avec la pandémie, on n’offre pas de billets physiques. Les gens peuvent appeler le 233-Allô pour réserver leur place. On va s’organiser en bulle, les gens vont réserver un cetain nombre de billets pour une représentation et on va ensuite leur envoyer un PDF en guise de billet, explique Mme Bédard.

Une programmation diversifiée

Plus d’une quinzaine de films seront projetés au CCFM, une programmation qui pourrait plaire à un large public.

Comme toujours, on a quelque chose pour tous : des comédies, des comédies dramatiques, des documentaires, des productions du Québec, de la francophonie et on va avoir la chance d’avoir une projection de séries faite au Manitoba, comme Edgar, mentionne Mélanie Bédard.

Le festival débutera ce vendredi 23 octobre, dès 19 h, avec la projection de Petit pays, d’Éric Barbier, basé sur le roman autobiographique du même nom de Gaël Faye. À 21 h 30, on pourra voir 14 jours et 12 nuits, réalisé par Jean-Philippe Duval.

La programmation propose aussi le plus récent film du réalisateur québécois Podz, Mafia Inc, ainsi que le seul film canadien retenu au Festival de Cannes cette année, Nadia Butterfly. Les épisodes de la série télévisée Edgar seront présentés le 1er novembre.

Pour Mélanie Bédard, l’un des films qui retient son attention de cinéphile est Un divan à Tunis, de la réalisatrice Manele Labidi, qui sera projeté le 30 octobre à 19 h.

Pour moi, il y a un film, Un divan à Tunis, qui est vraiment venu me chercher. C’est au sujet d'une femme qui quitte la France pour revenir chez elle en Tunisie et elle veut ouvrir son propre cabinet de psychanalyste. Pour moi, le bel équilibre dans ce film, c’est que l’on utilise la comédie pour faire le point sur la condition féminine et politique en Tunisie, souligne-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !