•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’assurance-emploi sera plus accessible à l'avenir, promet Trudeau

Mais la pandémie n’est « pas le bon moment pour tout transformer ».

Justin Trudeau

Le premier ministre du Canada Justin Trudeau était de passage mercredi à l’émission La matinale, à Moncton (archives).

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Radio-Canada

Le premier ministre Justin Trudeau compte « simplifier, renforcer et élargir » le programme d’assurance-emploi pour que non seulement les travailleurs saisonniers y aient accès, mais aussi les travailleurs indépendants et à contrat. C’est ce qu’il a dévoilé mercredi au micro de La matinale.

Dans un Nouveau-Brunswick aux nombreuses industries saisonnières, l'accès à l'assurance-emploi a été au cœur de nombreuses luttes ces dernières années. Le premier ministre a confirmé à La matinale que les difficultés économiques vécues par la population ainsi que l'expérience de l’aide d'urgence poussaient le gouvernement fédéral à bonifier le programme d'assurance-emploi.

On veut que notre système d'assurance-emploi soit vraiment là pour les gens qui ont perdu leur emploi et qui ne trouvent pas d'emploi et qui en cherchent.

Justin Trudeau, premier ministre du Canada

La pandémie n’est toutefois pas le moment de tout transformer , explique-t-il. Les libéraux ont donc choisi d’instaurer la Prestation canadienne de la relance économique, qui remplace la Prestation canadienne d’urgence (PCU), pour que davantage de travailleurs y accèdent.

Les exigences ont par exemple diminué quant aux heures travaillées (maintenant établies à 120 heures) et il est désormais possible d'utiliser les revenus des années précédentes. On sait que tout a été un peu chambardé [avec la pandémie], admet le premier ministre.

Bientôt en discussion avec les provinces

Justin Trudeau ne s’est d’ailleurs pas engagé à augmenter les transferts en santé, comme le réclament certains premiers ministres provinciaux, mais il compte aborder la question dans les semaines à venir.

Il a rappelé que le gouvernement fédéral avait aidé les provinces sous plusieurs formes déjà ces derniers mois. D’abord par une entente de 19 milliards de dollars cet été, pour les aider avec les choses essentielles, y compris pour le système de santé . Ensuite, à travers une aide de 2 milliards supplémentaires pour que les étudiants puissent retourner à l'école de façon sécuritaire en septembre. Puis il a ajouté que son gouvernement avait rendu énormément d'équipement de protection individuelle disponible.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !