•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un millier de clients risquent une coupure d'eau à Fredericton

De l'eau coule d'un robinet.

Normalement, seulement soixante à cent personnes à la fois sont en retard dans le paiement de leur facture d'eau trimestrielle.

Photo : iStock

Radio-Canada

La Ville de Fredericton signale qu'elle pourrait interrompre le service de consommation d'eau des personnes qui n'ont pas payé leurs factures.

Environ 1000 clients ont actuellement plus de trois mois de retard sur leur paiement, a déclaré Alicia Keating, trésorière municipale adjointe par intérim et directrice adjointe des services généraux.

Les factures impayées et en retard s'élèvent à près de 1,5 million de dollars, et ce montant commence à avoir une incidence sur la trésorerie de la Ville, selon Alicia Keating.

Elle indique que cet argent est nécessaire pour la Ville, qui a aussi des obligations financières fixes : Nous devons payer nos employés, nous devons payer nos services publics, et nous assurer que les pompes et les installations de traitement d’eau fonctionnent.

Les factures d’eau sont envoyées aux clients tous les trimestres, et ceux-ci disposent de 90 jours pour s'en acquitter, avant de se faire retirer le service, le cas échéant.

Normalement, seulement 60 à 100 clients ont des factures en retard chaque trimestre, souligne dit Alicia Keating.

Le sursis de la pandémie

Depuis l'arrivée de la COVID-19 au Nouveau-Brunswick en mars, la Ville s'est abstenue d'interrompre le service d'eau aux clients n'ayant pas payé leur facture.

Des pièces de 2 dollars canadiens sur une table, à côté d'une calculatrice.

Cette mesure a été prise pour alléger la pression que les particuliers et les entreprises subissent en raison de la pandémie.

Photo : Getty Images / Osarieme Eweka

La Ville fournit le service d'eau à environ 18 000 clients. En 13 ans à la mairie, c'est le plus grand nombre de factures impayées dont Mme Keating se souvienne.

Certains conseillers municipaux, dont Henri Mallet, craignent toutefois qu'il soit encore trop tôt pour commencer à couper l'eau.

Les derniers mois ont été très durs pour beaucoup de gens et ce n'est pas encore la fin. Il y a encore énormément de personnes touchées, a dit Henri Mallet.

Alicia Keating a expliqué que le personnel est prêt à laisser plus de temps aux clients dans des situations plus difficiles, et ces derniers sont encouragés à appeler la Ville.

Pas d'augmentation des tarifs de l'eau

Il n'y aura pas de hausse des tarifs d'eau et d'égout l'année prochaine à Fredericton. Ce sera la première fois depuis 2013.

Les conseillers ont adopté cette motion lundi soir.

Alicia Keating a fait savoir que la consommation a augmenté cette année, en partie par le fait qu'un plus grand nombre de la population travaille à domicile pendant la pandémie. Les nouveaux développements immobiliers ont également contribué à cette augmentation.

Avec les informations de Lauren Bird de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !